“ SATISFAITE & REMBOURSÉE ”

Partagez une jolie photo avec votre soin Daylily Paris favori sur instagram, facebook ou pinterest et montrez que vous êtes belle enceinte… et après ! N’oubliez pas de nous taguer et d’indiquer le hashtag #daylilyparis. Chaque mois, nous remboursons la commande de l’une d’entre vous ;-) A vous de jouer ! Conditions disponibles dans les CGV

Notre sage-femme partenaire
1 nov.

Notre sage-femme partenaire

Ce n’est un secret pour personne, Fabien, notre sage-femme partenaire, est le mari d’Audrey, une des deux co-fondatrices de Daylily Paris. Peut-être l’avez-vous reconnu ou vous semble-t-il un peu familier ? C’est sans doute parce-que vous l’avez rencontré sur notre stand au Salon Baby ou bien vous êtes tombée sur lui lors de son passage dans des émissions TV telle que la maison des maternelles où il a eu le plaisir d’intervenir plusieurs fois…  
Il est à la genèse de Daylily Paris car c’est lui-même qui a inspiré Audrey. En effet, c’est grâce à cette rencontre que l’idée de créer une marque qui chouchouterait les femmes enceintes est née.
Pour vous, nous lui avons demandé de répondre à quelques questions pour mieux le connaître mais également partager avec vous quelques conseils.
Si vous souhaitez lui poser une question, n’hésitez pas à laisser un commentaire et il fera de son mieux pour y répondre.


Peux-tu te présenter rapidement ?


Cela fait désormais 10 ans que j’ai la chance d’exercer le métier passionnant et très diversifié de sage-femme.  
J’ai travaillé dans différentes maternités allant de gros CHU à de petites cliniques privées, un peu partout en France métropolitaine mais aussi en Guadeloupe et à Tahiti. Cela m'a permis de m’ouvrir à des cultures différentes mais aussi d’améliorer ma pratique en m’enrichissant de nouvelles expériences.
Après 7 ans passés dans le milieu hospitalier, j’ai décidé de m’installer en libéral et de me spécialiser dans la préparation à l’accouchement. En effet, après avoir assisté quelques centaines d’accouchements, j’ai pu constater que la préparation est primordiale pour qu’une femme puisse vivre ce moment pleinement et en garder un bon souvenir.
Ainsi, afin de proposer des cours de préparation complets, efficaces et adaptés à mes patientes, j’ai suivi plusieurs formations qui ont enrichi mes cours telles que la sophrologie, l’hypnose médicale et les postures pendant le travail enseignées par le docteur reconnu pour ses travaux sur le sujet, le Dr Bernadette de Gasquet.


Le métier de sage-femme était-il une vocation pour toi ?


Non, pas initialement. C’est à l’issue de ma deuxième année de médecine, alors que je souhaitais m’orienter vers le dentaire que l’on m’a proposé l’école de Sage-Femme. A l’époque, je commençais à me dire que médecin n’était pas vraiment fait pour moi car je souhaitais avoir une approche plus « personnelle » avec mes futurs patients. Je réfléchissais à m’orienter vers une école d’infirmier, mais lorsque l’on m’a proposé sage-femme, je me suis dit « pourquoi pas ! ». C’est pour ma maman que ce fut une évidence. Elle m’a dit : « ce sont les sages-femmes qui se sont penchées sur ton berceau quand tu es né… », car elle a eu une grossesse très compliquée et a été hospitalisée dès les premiers mois de sa grossesse. Elle avait alors noué une relation très forte avec les sages-femmes qui étaient là pour elle et pour l’aider.

Aujourd’hui, c’est une évidence et je ne me vois pas exercer un autre métier que celui-là !

Quel est le meilleur conseil que tu donnes à tes patientes ?

Sans parler des conseils médicaux qui peuvent être très variables d’une femme à une autre et selon les diverses situations, je leur dis de profiter au maximum de leur grossesse. Ce sont des instants précieux dans la vie d’une femme. Il faut prendre soin de vous et de votre enfant qui grandit dans votre corps. Cela nécessite parfois d’adapter son mode de vie, de réduire son activité professionnelle, de manger équilibré, de se chouchouter… En voulant trop en faire, vous risquez de passer à côté de l’essentiel. Et même si ce n’est pas toujours facile parfois, il faut se recentrer sur le positif : le fait que vous allez mettre un enfant au monde !

Recommandes-tu à tes patientes d’utiliser des soins cosmétiques lors de leur grossesse ?

Oui tout à fait ! Bien qu’il est vrai que le patrimoine génétique joue pour beaucoup sur la qualité de la peau et sa tendance à « craquer » ou non, je suis convaincu que l’utilisation assidue de produits de prévention peuvent limiter, voire même éviter l’apparition de vergetures. Pour avoir vu beaucoup de femmes enceintes dans ma carrière, il y en a beaucoup qui regrettent de ne pas y avoir fait plus attention. Je conseille donc vraiment à mes patientes d’utiliser des soins appropriés dès le début de leur grossesse et, bien sûr, je recommande les soins Daylily Paris dans lesquels j’ai une grande confiance, contrairement à d’autres marques (parfois même parmi les soins pour la maternité…). Les vrais plus sont qu’ils sont naturels, que l’on peut les utiliser dès le premier mois de grossesse et qu’ils sont compatibles avec l’allaitement car sans ingrédients « douteux ». Et en plus les textures et odeurs plaisent beaucoup.

Quel est ton rôle au sein de Daylily Paris ?

J’ai un peu un double rôle… Comme tout mari, je soutiens ma femme au quotidien car l’aventure entrepreneuriale n’est pas toujours facile et bravo à elle pour l’énergie et le courage qu’elle déploie pour ce projet. Je fais donc de mon mieux pour l’épauler et l’aider. J’ai également le rôle d’expert et j’apporte mon avis de professionnel. J’interviens également sur quelques événements en proposant un atelier sur l’allaitement ou sur les postures à l’accouchement. Et pour finir, je propose aussi à mes patientes de s’investir dans le projet, notamment pour avoir leur avis sur les parfums ou les textures des produits, etc.