4ème MOIS : AU TOP !
(16e à 19e semaine d’aménorrhée, 14e à 17e semaine de grossesse)

En bref :

Les nausées et autres gros coups de fatigue du premier trimestre sont de l’histoire ancienne. Néanmoins, vous aurez tout de même des moments où vous risquez d’être fatiguée (et oui vous êtes tout de même enceinte de 4 mois, beaucoup de changements s’opèrent à l’intérieur, ça demande de l’énergie, n’est-ce pas ?!).

Votre transit risque d’être un peu perturbé pendant ces semaines, car votre utérus remonte vers le nombril (et n’hésite pas à tout bousculer sur son passage). Du coup, il y a une possibilité de constipation, maux d’estomac, transit intestinal plus lent... Pensez à « rectifier le tir » en mangeant des fibres et en buvant beaucoup d’eau (au moins 1,5 L par jour). Essayez également de manger léger et de limiter les aliments acides.

A ce stade, on surveille quand même les maux de ventre. D’éventuelles contractions, très rares, doivent être prises au sérieux, tout comme les troubles gynécologiques et urinaires, afin d’éviter un éventuel accouchement prématuré. Néanmoins, des pertes blanches peuvent être plus importantes, et ne constituent pas une menace, au contraire elles protègent le bébé des infections (donc on fait avec !).

Par ailleurs, vos mamelons seront sans doute plus visibles et peuvent, dans de rares cas, produire déjà du colostrum.

Comme pour le précédent mois, nous vous conseillons de vous protéger du soleil afin d’éviter le « masque de grossesse ». Ces taches brunâtres peuvent apparaître sur le visage et sont malheureusement difficiles à cacher même avec du fond de teint ou de l’anticerne. Pour maximiser vos chances de l’éviter, la crème radieuse SPF 50 Daylily sera votre partenaire idéal... à glisser dans son sac et à utiliser à chaque exposition au soleil. (Pas seulement lorsque vous faites bronzette à la plage et qu’il fait 30°C !)

Grâce aux hormones (oui pour une fois on dit « grâce ») , vos cheveux, vos ongles et votre peau seront (on l’espère !) magnifiques ! Encore une fois, on va parler de cet éclat qu’ont les femmes enceintes (profitez et appréciez les compliments qu’on vous fait ! Toujours bons pour le moral !). Vous pouvez également être prise d’envies soudaines, non-alimentaires... Préparez votre chéri...

Les relations sexuelles lors de la grossesse, ne sont en aucun cas contre-indiquées (bien au contraire !). Et si cela angoisse votre partenaire, n’hésitez pas à le rassurer : votre bébé ne sentira rien sauf peut-être une sensation de bien-être grâce aux hormones que vous produirez. Mais l’important est de s’écouter et de ne pas se forcer non plus, il faut que cela reste un moment de plaisir !

Par ailleurs, maintenant que votre ventre est bien arrondi, plus de doute pour les autres : on voit que vous êtes enceinte ! C’est là qu’arrive un des moments les plus jouissifs de la grossesse : les personnes qui se lèvent pour vous laisser leur place ou qui vous proposent de passer devant eux à la poste ou au supermarché ! (et ça, sans avoir besoin de le demander au préalable, comme vous le faisiez avant, ou n’osiez pas le faire...). Sans oublier les gens qui portent vos affaires, vous tiennent la porte, etc. Un régal ! Après on ne vous le garantit pas... En effet, vous pouvez croiser une personne « mal lunée » qui refusera de vous céder sa place ou de vous aider mais, généralement, elle s’attirera la foudre des autres personnes autour...

Le revers de la médaille, c’est que, comme ça se voit, vous allez aussi devoir faire face aux « mains curieuses ». La tante que vous n’avez pas vue depuis 3 mois et qui, quand elle vous voit, se précipite sur votre ventre, avant même de vous dire bonjour. Et encore, elle, au moins, vous la connaissez ! Mais certains inconnus ne se priveront pas non plus. Soyez préparée et entrainez-vous à esquiver ! ;-)

Généralement, ce 4e mois est très agréable même si quelques désagréments mineurs peuvent se présenter, comme des vertiges, des douleurs lombaires. Reposez-vous et suppliez votre chéri pour quelques massages (vous verrez, il finira par céder). Vous pouvez également dormir sur le côté pour soulager votre dos. Le coussin d’allaitement est un accessoire très utile, n’hésitez pas à demander à votre sage-femme les différentes façons de l’utiliser.

On ne le dira jamais assez mais chouchoutez-vous ! Et pour garder une belle peau avec ce ventre qui s’arrondit de plus en plus, faites-le plein de soins avec le « rituel vergetures » Daylily :
Le lait fondant, « 2-en-1 : lait corps + crème vergetures » à appliquer le matin pour vous réveiller en douceur, avec sa fragrance fraîche et féminine, adaptée à votre odorat sensible.
L’huile sensorielle, action intensive contre les vergetures, à appliquer le soir sur les zones concernées pour un pur moment de détente grâce à sa texture soyeuse et son odeur d’évasion. A partager avec bébé, voire même avec votre conjoint selon l’envie...

Veillez à surveiller d’éventuels problèmes de circulation sanguine. Cela peut se manifester sous la forme de crampes et/ou de varices. Essayez de surélever vos jambes aussi souvent que possible pour favoriser le retour veineux. Passez également de l’eau froide dessus pour vous soulager.

Et bébé, il en est où ?

A la fin du 4e mois, le fœtus mesurera 19 cm et pèsera entre 200 et 250 g. A ce stade, sa peau est encore très fine, presque transparente, on peut voir les vaisseaux sanguins à travers, mais ça ne l’empêche pas d’avoir une sensibilité accrue et de découvrir un nouveau sens (après le goût lors du 3e mois) : le toucher. Il serre son poing et bouge ses lèvres... A la fin du mois, il bougera de plus en plus, et donnera peut-être même les premiers coups de pied que vous pourrez ressentir.

Après le toucher, l’ouïe se développe : votre bébé commence à entendre les sons à l’extérieur... et les voix de ses futurs parents.

Les détails commencent déjà à se peaufiner : les cils et les sourcils apparaissent, même les empreintes digitales, qui en feront un être unique, sont là ! Les cheveux et les ongles continuent de pousser.

Le système digestif se met en route progressivement. L’intestin commence à être tapissé de méconium : le premier « caca » de votre bébé ( comme c’est mignon ) , qui sera expulsé après l’accouchement (on vous prévient c’est très foncé, voire noir... ça deviendra vert-jaune par la suite... un vrai arc-en-ciel dans sa couche ;-) )

Les RDV, la paperasse, etc. :

  • Choisissez votre maternité et inscrivez-vous si ce n’est pas déjà fait.

  • Réalisez votre 2e consultation médicale obligatoire auprès de votre sage-femme ou médecin. Cet examen doit être fait entre la 16e et la 19e semaine d’aménorrhée. Le but est de vérifier que tout se passe bien. Ainsi, seront contrôlés votre poids, votre tension artérielle et le développement utérin (mesure de la hauteur du ventre). On vérifie aussi le rythme cardiaque du bébé, et l’absence de contractions utérines. Un toucher vaginal peut être effectué pour vérifier le col.

  • Faites une analyse d’urine pour contrôler le sucre (risque de diabète) et l’albumine (recherche de protéines, pouvant être un signe d’hypertension, d’anomalies rénales, d’infection urinaire...).

  • Faites la prise de sang pour la toxoplasmose si vous n’êtes pas immunisée et/ou les agglutinines irrégulières (RAI) si votre groupe sanguin est négatif.

  • Vous pouvez également réaliser l’entretien prénatal du 4e mois avec votre sage-femme. Cet entretien, individuel ou en couple, dure environ 45 minutes et constitue la 1ère séance de préparation à l’accouchement. Il vous permet de poser toutes les questions que vous avez sur la grossesse, l’accouchement ou l’après... Profitez-en, il est intégralement remboursé.

  • Suite à cet entretien avec votre sage-femme, vous pouvez débuter les séances de préparation à l’accouchement qui peuvent se faire à l’hôpital ou dans un cabinet de sage-femme libéral. Il existe plusieurs méthodes : classique (séances de discussion), sophrologie, hypnose, haptonomie, piscine, chant prénatal...