6ème MOIS : C’EST LA FETE LA-DEDANS...
(25e à 28e semaine d’aménorrhée, 23e à 26e semaine de grossesse)

En bref :

Tout est dit dans le titre : c’est la fiesta à l’intérieur !!! Entre bébé qui fait la java et vos organes qui doivent laisser place à l’envahisseur (Monsieur Utérus fait la taille d’une pastèque), ça fait pas mal de chamboulements à l’intérieur !!

L’avantage : vous avez maintenant de réelles conversations avec bébé (enfin plutôt des pokes comme sur facebook, mais c’est tellement drôle et mignon !).

L’inconvénient : ça fatigue tout ça, forcément ! Donc n’hésitez pas à vous reposer au maximum. Allongée sur le côté gauche serait la position idéale pour un sommeil réparateur. Après, chacune fait comme elle veut... et comme elle peut surtout !. Et pour faciliter le sommeil avec ce ventre qui commence à prendre de la place, courez acheter (« courez » au sens figuré) un coussin d’allaitement, qui sera officiellement le nouveau compagnon de vos nuits pour ces prochains mois (désolée Jules). En effet, il aide à soutenir votre ventre et permet ainsi de limiter les petits maux de la grossesse.

Comme tout est bousculé à l’intérieur, notamment la cage thoracique (côtes basses qui s’écartent, diaphragme qui remonte... ne vous inquiétez pas c’est normal , la respiration peut être un peu plus difficile. Vous serez peut-être plus vite essoufflée. D’autant plus que vous respirez pour deux... Quelques cours de sophrologie peuvent être les bienvenus... Et le top du glamour : des ronflements peuvent également se manifester (tant pis pour l’autre, au moins c’est signe que vous dormez, et ça tombe bien vous avez besoin de sommeil !)

Et pour continuer dans le glamour : les risques de remontées gastriques, de ballonnements et de brûlures d’estomac sont là, même si vous pouvez passer au travers. Le coupable : encore et toujours cet utérus qui pousse allégrement votre estomac (mais pour qui il se prend celui-là ?!). Si cela devient trop gênant, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Moins visibles, mais tout aussi désagréables : les hémorroïdes et les varices, dues à quelques bouleversements de la circulation sanguine. Là encore, demandez conseil à un professionnel de santé si besoin.

Toujours en lien avec la circulation sanguine, les gencives peuvent être plus fragiles, donc en cas de saignements, une petite visite chez le dentiste peut être la bienvenue.

Votre cœur bat aussi plus vite et votre température corporelle augmente du fait de votre thyroïde qui est hyper active. Il se peut donc que vous transpiriez plus que d’habitude. Prévoyez donc des matières agréables et des vêtements adaptés que vous pouvez enlever au cas où. Un conseil : évitez le sous-pull gris clair qui laisse deux magnifiques auréoles gris foncé sous les bras, et qui vous oblige à garder votre gilet toute la soirée alors que vous vous liquéfiez en-dessous !

Pour limiter le mal au dos, il va falloir se confronter à un énorme sacrifice ( je suis sûre que vous voyez où je veux en venir ) : on range les chaussures à talons dans le placard ( si possible hors de votre vue pour que le sevrage soit moins dur ! ). Mais quel bonheur pour votre dos ! Et on se tient droite ( ça fait également ressortir votre superbe poitrine ). Cette dernière risque d’être un peu douloureuse, du fait qu’elle se prépare doucement à la lactation. Vous pourriez même avoir quelques premières coulées de colostrum (premier lait produit les premiers jours suivant la naissance, avant le « vrai » lait).

Quelques contractions peuvent également faire leur apparition, mais elles ne doivent être ni douloureuses, ni régulières. Autrement, consultez votre médecin ou votre sage-femme car cela peut être le signe d’une menace d’accouchement prématuré.

Une sensation de jambes lourdes peut également se faire sentir. Les douches froides sur les pieds et les mollets peuvent faire du bien, tout comme relever un peu vos jambes en position allongée. Et la crème pour jambes lourdes Daylily arrivera bientôt, c’est promis !

Quant aux vergetures, si ce n’est pas déjà fait, il est temps d’utiliser de toute urgence le lait fondant Daylily et/ou l’huile sensorielle Daylily pour aider à lutter contre l’apparition de ces dernières. Votre ventre s’arrondissant de plus en plus, les risques que la peau « craque » sont de plus en plus élevés. Alors, même s’il y en a qui ne mettront rien et qui n’auront pas de vergetures, et inversement, d’autres qui se tartineront de crème et qui verront quand même quelques petites « fissures », le fait d’appliquer en massage une crème spécifique contre les vergetures renforce malgré tout l’élasticité et la souplesse de la peau. Cela peut donc vous aider fortement à éviter le pire...

Et bébé, il en est où ?

A la fin du 6e mois, votre bébé mesurera 33 cm pour environ 900 g. Il profite de ne pas être encore trop à l’étroit dans votre ventre pour bouger au maximum. Toutes ses commandes musculaires sont opérationnelles, il peut bailler, mettre le doigt dans sa bouche, tenir le cordon ombilical et, bien sûr, cogner le ventre de maman avec son bras, son pied, etc. C’est ainsi qu’il communique avec vous, généralement en réponse à des stimulations de votre part ou d’autres personnes. Lorsque vous appuyez sur votre ventre, vous bousculez également la pression du liquide amniotique, ce qui va l’amener à se déplacer.

Il vous entend également très bien : votre cœur, votre respiration, votre voix. Il peut aussi entendre les voix d’autres personnes, bien que de façon un peu plus lointaine. Invitez votre moitié à lui parler également. Il reconnaîtra ainsi ses parents plus facilement par la suite. Vous pouvez également le stimuler ou l’apaiser en lui faisant entendre différents sons, mélodies, chants...

Autre sens qui s’éveille : la vue ! Il ouvre enfin ses yeux... mais ne voit rien étant donné qu’il fait très sombre là-dedans. Il est également capable de pleurer.

Son système respiratoire continue de se développer avec l’apparition des bronches.

Par ailleurs, fait surprenant : si vous voyez votre ventre bouger à intervalles réguliers, c’est peut-être bébé qui a le hoquet... Cela se produit avec l’absorption de liquide amniotique.

Du côté du visage, les traits s’affinent toujours plus et se précisent, comme les sourcils. Le cou commence à se dégager du tronc. Sa tête et son corps sont désormais de plus en plus proportionnés. Les premières lignes de ses mains commencent à se dessiner, et ses ongles ont poussé.

Il connaît ses premières rondeurs, tandis que son squelette continue de se solidifier. Les bourgeons dentaires commencent également à apparaître.

Il passe toujours beaucoup de temps à dormir. C’est ainsi que son cerveau se construit et se structure petit à petit : 250 000 divisions de cellules nerveuses par minute ! ça dort mais ça bosse quand même !

Les RDV, la paperasse, etc. :

  • Réalisez votre 4e consultation médicale obligatoire, pour contrôler tension, poids, cœur et emplacement du bébé, etc.
  • Faites la prise de sang pour contrôler les risques d’hépatite B (sauf si vous l’avez déjà faite au début de votre grossesse), la toxoplasmose si vous n’êtes pas immunisée et/ou les agglutinines irrégulières (RAI) si votre groupe sanguin est négatif.
  • Faites une analyse d’urine pour contrôler le sucre (risque de diabète) et l’albumine (recherche de protéines, pouvant être un signe d’hypertension, d’anomalies rénales, d’infection urinaire...).
  • Vous pouvez continuer votre préparation à l’accouchement si vous avez choisi une méthode qui commence avant le 7e mois, comme la sophrologie, le chant prénatal ou encore l’haptonomie...
  • Vous pouvez, à partir de ce 6e mois, faire une reconnaissance prénatale à la Mairie, qui peut être utile notamment pour les couples non mariés où la filiation du père n’est pas automatique. Elle n’empêche, cependant, pas de reconnaître l’enfant dans les 3 jours suivant la naissance lors de la déclaration de naissance.