“ SATISFAITE & REMBOURSÉE ”

Partagez une jolie photo avec votre soin Daylily Paris favori sur instagram, facebook ou pinterest et montrez que vous êtes belle enceinte… et après ! N’oubliez pas de nous taguer et d’indiquer le hashtag #daylilyparis. Chaque mois, nous remboursons la commande de l’une d’entre vous ;-) A vous de jouer ! Conditions disponibles dans les CGV

7ème MOIS : C’EST BON !
(29e à 32e semaine d’aménorrhée, 27e à 30e semaine de grossesse)

En bref :

Félicitations, vous entrez dans le troisième et dernier trimestre, votre bébé est désormais bien formé. Si vous veniez à accoucher maintenant, on parlerait néanmoins de grand prématuré, mais il pourrait vivre et c’est l’essentiel.

Votre ventre continue de s’agrandir et vous commencez vraiment à vous projeter sur l’arrivée de votre petit bout ! Vous passez votre dernière échographie où vous ne verrez plus votre bébé en entier tellement il a grandi.

Si ce n’est pas déjà fait, c’est le moment de prendre RDV avec votre sage-femme pour démarrer les cours de préparation à l’accouchement. (Pour en savoir plus sur ces cours, lisez notre article ici)

Du côté des petits ( et parfois GROS ) tracas, votre estomac a de moins en moins de place et vous pouvez souffrir de remontées acides, constipation, ballonnements et donc aérophagie. On fait au mieux pour limiter les dégâts, surtout en réunion avec le BOSS ou avec la belle-famille. Pour aider au mieux, buvez beaucoup d’eau, mangez de façon équilibrée et pratiquez un sport approprié : petite marche tranquille, yoga, natation, etc... surtout pas d’abus, au risque de déclencher l’accouchement... car même si votre bébé peut « vivre » à l’extérieur, pas de doute qu’il préférera continuer sa croissance bien au chaud !

Pour continuer dans le glamour, les risques de varices et d’hémorroïdes sont également plus forts au cours de ces derniers mois ( c’est dans ces moments-là qu’on se concentre sur la beauté de pouvoir donner la vie et le miracle que cela représente, ça aide à passer les mauvais moments ;-) )

Les battements de votre cœur s’accélèrent et vous êtes de plus en plus vite essoufflée ( alors on y va tranquille et on se détend ! ). La fatigue a également tendance à revenir ( faut dire que bébé se sert sans gêne dans vos réserves ), donc repos : allez retrouver votre bien-aimé... le coussin d’allaitement ! ;-)

Et si vous êtes sujette aux jambes lourdes, avec la rétention d’eau, n’hésitez pas à les surélever lorsque vous vous reposez. Passez de l’eau froide dessus, cela vous fera également du bien. Promis la crème Daylily pour les jambes lourdes viendra très bientôt !

Les soins Daylily pour lutter contre les vergetures, eux, sont déjà là, donc on continue de s’en badigeonner : le lait fondant le matin sur tout le corps et l’huile sensorielle le soir sur les zones les plus sollicitées (ventre, hanches, seins, fesses, cuisses) pour assouplir au maximum la peau. D’autant plus dans les derniers mois où les risques d’apparition de vergetures sont plus forts.

Vous pouvez également souffrir de crampes (c’est votre conjoint qui va rigoler en vous voyant essayer d’attraper votre pied avec cet énorme ventre !). Une cure de magnésium sera peut-être la bienvenue...

Vos gencives peuvent être aussi fragilisées et peuvent saigner fréquemment, vous laissant un goût de sang, pas très agréable, dans la bouche... Filez chez le dentiste, il pourra vous conseiller sur des brosses à dents, dentifrices adaptés et autres.

Vous pouvez éventuellement ressentir des contractions de Braxton-Hicks : d’une trentaine de secondes, non régulières et moins douloureuses que de véritables contractions (pas d’inquiétude, c’est normal et elles peuvent même ne pas faire mal du tout... on consulte cependant si elles persistent). Le ventre se durcit un peu, surtout en fin de journée. En revanche, quelques coups de bébé peuvent être douloureux, surtout quand ils se situent sur l’extrême côté ou dans la cage thoracique (c’est à se demander à quoi il joue là-dedans). Et bébé appuie également beaucoup sur le périnée.

En fin de mois, il se peut que vous ayez déjà un peu de liquide, transparent légèrement blanchâtre, qui s’échappe de vos seins : le colostrum, il arrive à la naissance, avant la montée de lait. N’hésitez pas à vous munir des petits coussinets afin d‘éviter la petite tâche gênante sur le tee-shirt, surtout si vous ne la remarquez qu’à la fin de la journée !

Et bébé, il en est où ?

A la fin du 7e mois, votre bébé mesurera 37 cm et pèsera environ 1,5 kg. S’il venait à naître en début de ce 7e mois, il serait fragile et on parlerait d’un grand prématuré mais les professionnels de santé s’occuperaient de lui attentivement.

C’est à partir de ce moment-là qu’il va commencer à grandir et grossir rapidement.

Au cours de ce mois, son système respiratoire continue de se mettre au point, tandis que son cerveau grossit de plus en plus.

Ses cheveux, ses ongles, ses cils et sourcils continuent de pousser. Sa peau, elle, commence à se lisser.

Si c’est un garçon, ses testicules descendront dans le scrotum au cours de ce mois.

Du côté des sens, ses yeux sont bien ouverts mais sa rétine n’est pas encore parfaitement fonctionnelle. Ainsi, il ne perçoit que les variations de lumière.

Il arrive également à déglutir et à réaliser des mouvements de succion. Cela lui sera fort utile à la naissance ! Son goût se développe de plus en plus : il perçoit de façon précise la saveur du liquide amniotique, qui change selon les repas. Veillez donc à lui offrir des ingrédients bons et diversifiés.

Son ouïe est aussi plus affutée : il peut distinguer les bruits familiers des bruits nouveaux. Il interagit ainsi de plus en plus avec vous, avec son papa et avec vos proches.

Vous verrez votre ventre bouger de façon impressionnante, notamment quand bébé veut communiquer avec vous (s’il veut vous faire comprendre, par exemple, que la position dans laquelle vous êtes ne lui convient pas ;-) ).

A la fin de ce mois, il se sera probablement déjà retourné pour positionner sa tête vers le bas, afin de préparer sa venue dans ce monde !

Les RDV, la paperasse, etc :

  • Commencez dès maintenant les cours de préparation à l’accouchement si ce n’est pas déjà fait. A ce sujet, vous avez de la chance, il existe aujourd’hui de nouvelles méthodes qui ne sont plus aussi « barbantes » qu’autrefois ! Vous n’avez plus besoin de rester 2h assise, avec 10 autres femmes, à écouter un cours magistral et prendre des notes. Aujourd’hui, plusieurs types de cours vous sont proposés : sophrologie, hypnose, piscine, postures, discussions interactives, chant prénatal, etc... N’hésitez pas à vous renseigner sur les méthodes proposées dans votre maternité, ou bien rechercher un ou une sage-femme libéral(e) près de chez vous ! Ils proposent souvent des cours en plus petit comité, plus intimiste ( et il est souvent plus facile de se faire des copines ! ;-) ).
  • Passez votre 5e consultation médicale obligatoire, pour faire les contrôles de routine à la fois vous concernant (poids, tension, etc.) et concernant votre bébé (cœur, emplacement, etc.).
  • Faites la prise de sang pour contrôler la toxoplasmose si vous n’êtes pas immunisée et/ou les agglutinines irrégulières (RAI) si votre groupe sanguin est négatif.
  • Faites une analyse d’urine pour contrôler le sucre (risque de diabète) et l’albumine (recherche de protéines, pouvant être un signe d’hypertension, d’anomalies rénales, d’infection urinaire...).
  • Faites votre dernière échographie avant l’accouchement. Il sera alors possible de vérifier que bébé est bien positionné, tête en bas ( dans les starting-blocks ! ). Il pourra également être fait une estimation du poids du bébé qui permettra d’évaluer son poids de naissance. Eh oui il est possible qu’on vous annonce un bébé de 4 kg ! Ne paniquez pas, ça va bien se passer, et concentrez-vous sur le positif : pas besoin d’acheter des vêtements de naissance, passez directement au 1 mois ;-)
  • Votre médecin peut également estimer que votre état justifie un congé pathologique. Il est de 14 jours maximum, consécutifs ou non. Cela vous permettra de vous reposer et de prendre soin de vous. Il est généralement prescrit en cas de risques liés à la grossesse (risque d’accouchement prématuré, hypertension, diabète gestationnel, retard de développement, grosse fatigue, etc.).
  • Commencez à aménager la chambre de bébé si ce dernier décide de pointer le bout de son nez un peu plus tôt que prévu. Mieux vaut être prêts !
  • Vous pouvez aussi commencer à vous renseigner sur les modes de garde par la suite, notamment les crèches si vous souhaitez car les places ne sont pas toujours faciles à avoir...