9ème MOIS : DELIVRANCE !
(37e à 41e semaine d’aménorrhée, 35e à 39e semaine de grossesse)

En bref :

Le voyage arrive à son terme (« enfin !! » direz-vous peut-être). C’est bientôt le début d’une nouvelle aventure, vous allez pouvoir prendre votre bébé dans les bras. Vous ne rêvez que de ça ! Et oui c’est souvent pendant ce 9e mois que vous commencez à trouver le temps long.

De plus, avec ce ventre (rond comme un ballon) et ces kilos supplémentaires, vous avez tendance à vous sentir lourde, maladroite... (bref, pas à votre avantage !). Vous éprouvez des difficultés pour vous déplacer et ne savez plus comment faire sans tout renverser sur votre passage (sauf le vase affreux de la belle-mère, ça vous avez fait exprès de le pousser avec votre gros ventre... mais ça reste entre nous). Savez-vous qu’il est nécessaire de prendre au moins 9 kilos pendant la grossesse ? Et même si vous avez l’impression qu’ils tombent tous dans les hanches et les fesses, la répartition est, en réalité, tout autre : environ 500 g pour le placenta, entre 1 kilo et 1,5 kilo pour le liquide amniotique, environ 1,5 kilo pour l’utérus, 1,5 kilo pour le volume sanguin, environ 900 g pour les seins (YES !!!)... et bien sûr il y a bébé et ses 3 kilos approximatifs ! Et puis, rassurez-vous, 9 kilos c’est un minimum... Soyons réalistes, il s’agit plus de 12-15 kilos... voire même 20 kilos pour celles qui ne font pas les choses à moitié ! Pensez quand même à l’après qui sera plus dur ;-)

Avec tous ces kilos supplémentaires, même assise ou allongée, vous avez du mal à trouver la position dans laquelle vous êtes à l’aise... Il est donc vraiment temps de passer à autre chose ! L’accouchement sera vécu comme une vraie « délivrance » ! C’est peut-être pour cela que les scientifiques ont choisi ce mot-là pour qualifier la dernière phase de l’accouchement (à savoir la sortie du placenta)... on sent le vécu !. A propos du placenta, grâce à sa concentration importante en cellules souches, il a été utilisé à une certaine époque dans les produits cosmétiques, mais à ce jour, en France, il peut être uniquement utilisé pour la recherche scientifique (cela s’appelle « don de sang du cordon »). On vous garantit donc qu’il n’y en a pas dans nos produits !

En attendant, c’est du sommeil dont vous avez besoin, car avec les modifications hormonales qui précèdent l’accouchement, vous êtes épuisée ! Donc reposez-vous... et chouchoutez-vous, notamment avec l’huile sensorielle Daylily : un moment de détente et de plaisir délicieux, qui vous permet en plus d’assouplir et de nourrir votre peau pour lutter contre les vergetures. Vous pouvez même charger votre moitié de la partie massage. Vous verrez, le temps passe plus vite quand on se fait plaisir !

Pour faciliter le sommeil, essayez également de manger sain et léger, notamment le soir avant de vous coucher.

Des nausées peuvent également faire leur retour, mais ne vous inquiétez pas, il n’y en a plus pour longtemps.

Pendant ce 9eme mois, vous aurez aussi tendance à avoir le ventre qui se durcit et le bassin douloureux, du fait des os et articulations qui s’écartent pour faciliter le passage de bébé le moment venu.

Fait particulier : vous pouvez ressentir le besoin de tout ranger à la fin de votre grossesse. Vous allez vous transformer en véritable fée du logis ! Le moindre torchon qui traîne disparaîtra instantanément.

La bonne nouvelle de ce mois d’attente (interminable), c’est que vous allez de nouveau respirer plus facilement. En effet, l’utérus redescend. Cela peut se faire petit à petit, tout au long du mois, ou brutalement (auquel cas la sensation de « ventre qui tombe » peut être un peu étrange et pas vraiment agréable).

Mais les organes vont enfin être un peu « libérés », sauf la vessie ( désolée, il en faut bien un qui se sacrifie pour l’équipe ! ). Cela ne va pas arranger votre envie d’uriner, qui sera encore plus fréquente que d’habitude.

Restez vigilante, si vous avez l’impression que vous avez une petite fuite urinaire, ou des pertes blanches un peu plus abondantes : cela pourrait être la perte des eaux, qui peut être très discrète. Au moindre signe d’alerte, direction la maternité. Idem pour la perte du bouchon muqueux (glaire cervicale épaisse située au niveau du col de l’utérus et qui protège le bébé des infections). Et si des saignements interviennent : même chose, à la maternité !

Ce sont également les contractions qui sont annonciatrices du début du travail : si vous avez des contractions régulières (une toutes les 5 minutes environ, pendant 2 heures), il est temps d’embarquer votre petite valise et de filer à la maternité.

Attention, la sexualité pendant ce 9e mois doit être un peu « adaptée », car cela peut déclencher l’accouchement... Après, si vous êtes à la fin du 9e mois, voire après, et que vous n’en pouvez vraiment plus, vous pouvez tester et voir ce qu’il en est ;-) c’est ce que l’on appelle un « déclenchement à l’italienne » !

Si vous arrivez au jour de votre terme, rendez-vous à la maternité. Si vous dépassez votre terme, il se peut que votre médecin décide de déclencher l’accouchement. Dans tous les cas, cela arrivera d’une minute à l’autre. La rencontre avec ce petit être qui a grandi en vous pendant 9 mois est imminente !! Détendez-vous et profitez de chaque moment...

Et bébé, il en est où ?

A la fin de ces 9 mois de grossesse, votre bébé mesurera entre 50 et 52 cm. Il pèsera entre 3,3 et 3,5 kg environ. Néanmoins, il se peut qu’il soit plus petit et plus léger (ou inversement si vous n’avez pas de chance), notamment s’il décide de débarquer au début ou au cours du mois et non à la fin. Dans tous les cas, même s’il naît en début de mois, il ne sera plus considéré comme prématuré. En effet, tous ses organes sont formés et il peut désormais digérer et respirer tout seul. Il est également protégé par les anticorps que vous lui avez transmis. C’est désormais sa moelle osseuse qui fabrique ses globules rouges et ses globules blancs, et non plus son foie.

Il continue de mener sa petite vie à l’intérieur, en buvant le liquide amniotique et en découvrant ses différentes saveurs. Cela entraîne l’accumulation dans ses intestins d’une substance noirâtre, le méconium. Elle constituera les premières selles de votre bébé.

Au cours de ce mois, il entame sa descente vers le col de l’utérus : tête en bas, menton sur la poitrine, bras croisés et jambes pliées (en attente du sifflet de départ !). C’est la pression de sa tête sur le col de l’utérus qui permettra sa dilatation. Pour faciliter l’accouchement, son crâne n’est pas totalement dur. Sa boîte crânienne pourra alors se réduire d’un centimètre environ pour le passage !

Il devient toujours de plus en plus « potelé » et a, par conséquent, de moins en moins de place... ce qui peut parfois le mécontenter : il saura vous le faire comprendre par un vilain coup de pied si besoin ! ça peut choquer !

Et lorsqu’il sera vraiment trop à l’étroit là-dedans et qu’il décidera de faire son entrée dans ce monde, il sécrètera une hormone qui peut déclencher l’accouchement.

A la fin du 9e mois, il ne devrait plus bouger beaucoup, du fait d’un manque de place évident... Attention, toutefois, si vous ne le sentez plus bouger. En cas de doute, allongez-vous, détendez-vous, respirez profondément et si vous ne le sentez toujours pas alors mieux vaut aller à la maternité car le bébé peut être en souffrance.

Comme depuis déjà plusieurs semaines, au cours de ce 9e mois, il perçoit de plus en plus le monde qui l’entoure, notamment ses parents et aura tendance à communiquer énormément avec vous ( c’est toujours aussi amusant et surprenant ! ). C’est presque comme s’il était déjà parmi vous... Et le moment venu, bébé partagera avec vous un moment inoubliable : sa naissance !!

Les RDV, la paperasse, etc :

  • Passez votre 7e et dernière consultation médicale obligatoire. Votre médecin ou sage-femme vérifiera que tout est ok du côté de bébé et notamment qu’il s’est bien positionné en vue de l’accouchement. Il contrôlera, comme à chaque fois, certains éléments chez vous aussi (poids, tension, examen du col, etc.).
  • Faites la prise de sang pour contrôler la toxoplasmose si vous n’êtes pas immunisée et/ou les agglutinines irrégulières (RAI) si votre groupe sanguin est négatif.
  • Assurez-vous que tout est prêt pour la maternité : papiers administratifs, affaires pour vous et votre bébé. Dans les papiers administratifs, veillez à bien emmener une pièce d’identité, la carte vitale, le certificat de reconnaissance prénatale (si vous avez reconnu l’enfant avant la naissance), la carte de groupe sanguin, le carnet de maternité, le dossier médical, le dossier d’inscription à la maternité, le livret de famille et tout autre document que vous jugerez utile. Côté affaires pour vous, sont à prévoir : trousse de toilette, serviettes hygiéniques, soins Daylily, serviettes de bain, sous-vêtements (prenez le stock, et des jetables si possible !), soutiens-gorge d’allaitement (si vous souhaitez allaiter), pyjamas et vêtements confortables. Et pour bébé : couches, tétine, bodies, pyjamas, serviette de bain, gigoteuse, chaussettes, brassières/gilets en laine, bonnets, petits gants pour qu’il ne se griffe pas le visage et une belle tenue pour la sortie.
  • Dès l’arrivée à la maternité, vous serez amenée à remplir un bon nombre de documents administratifs (ah l’administration française...mais n’hésitez pas à déléguer au papa, il sera ravi ! ), puis vous serez prise en charge par le personnel hospitalier. Vous réaliserez plusieurs examens, notamment test d’urine, prise de température... Cela peut surprendre mais il est possible qu’on vous prescrive un laxatif pour vider votre rectum, ou encore qu’on vous rase le maillot pour une meilleure visibilité et pour des raisons d’hygiène. Donc mieux vaut anticiper et passer par la case épilation avant le rasage obligatoire. Sera également vérifié l’état de votre col, et selon sa dilatation, vous serez soit amenée en chambre pour attendre l’accouchement soit directement en salle d’accouchement. En moyenne, la dilatation du col peut prendre entre 8 et 12 heures pour un premier enfant, et 5 heures pour un deuxième. Il n’y a plus qu’à attendre que la 8e merveille du monde arrive... ;-)