“ SATISFAITE & REMBOURSÉE ”

Partagez une jolie photo avec votre soin Daylily Paris favori sur Instagram, Facebook ou Pinterest et montrez que vous êtes belle enceinte… et après ! N’oubliez pas de nous taguer et d’indiquer le hashtag #daylilyparis. Chaque mois, nous remboursons la commande de l’une d’entre vous ;-) A vous de jouer ! Conditions disponibles dans les CGV

 [ 10 conseils de sage-femme ] pour une grossesse au top
7 Jun

[ 10 conseils de sage-femme ] pour une grossesse au top

Par Fabien Lequenne, Sage-femme Libéral à La Plaine-Saint-Denis

1 – Avoir un suivi médical régulier

Il y a 7 consultations recommandées pendant la grossesse.
Je vous invite à vous faire suivre par un ou une sage-femme car ce sont des spécialistes de la physiologie.
L’idéal est de commencer le suivi par un/une sage-femme qui exerce en libéral car elle sera pour vous un lien tout au long de la grossesse et après l’accouchement. En effet, elle commence le suivi médical de la grossesse, puis continue avec la préparation à l’accouchement une fois que la grossesse est suivie à la maternité et enfin elle vous accompagne lors du retour à la maison.
Cette continuité du suivi tout au long de la grossesse ne peut ni être faite par un médecin, ni par une sage-femme hospitalière.

2 – Avoir une alimentation équilibrée

Ce conseil est valable même en dehors de la grossesse.
Cependant, il est encore plus important de s’alimenter correctement pendant la grossesse. D’une part, pour que le bébé soit bien nourri, mais aussi pour avoir une prise de poids régulière et modérée tout au long de la grossesse.
La norme est de 1 kg par mois les six premiers mois et 2 kg par mois dans le dernier trimestre.
L’idéal est de prendre entre 10 et 15 kilos durant une grossesse, cela dépend de votre poids initial.
D’autre part, une prise de poids trop importante est source de pathologies (diabète gestationnel, hypertension artérielle) et provoque de nombreux inconforts (douleurs ligamentaire, mauvaise circulation).
N’hésitez pas à en parler à votre médecin ou sage-femme car des consultations diététiques sont possibles tout au long de la grossesse.

3 – Adapter son rythme de vie à sa forme physique

Etre en forme lorsqu’on est enceinte varie d’une femme à l’autre et fluctue tout au long de la grossesse.
Il est important d’être à l’écoute de son corps et de modérer son activité lorsque l’on est fatigué.
Par ailleurs, un rythme de vie hyperactif peut être à l’origine de pathologies médicales (menace d’accouchement prématuré). Il est donc nécessaire de veiller aux signes d’alerte tels que des contractions fréquentes avant terme.

4 – Avoir un sommeil de qualité

Il est important là encore d’être à l’écoute de son corps et de dormir suffisamment lorsqu’on en ressent le besoin.
Il est fréquent d’être assez fatigué le premier trimestre.
Il est aussi très fréquent d’avoir un sommeil perturbé au troisième trimestre. En effet, rares sont les nuits complètes dans les dernières semaines. Cela est normal. Le sommeil se modifie en fin de grossesse pour préparer l’arrivée du bébé. Les nuits sont donc entrecoupées et vous devez récupérer pendant la journée.
En cas de troubles importants, on peut utiliser des méthodes telles que la sophrologie pour améliorer cela.

5 – Avoir une activité physique régulière

L’activité sportive est conseillée tout au long de la grossesse. Cependant, elle doit être adaptée aux différentes périodes de la grossesse.
Par exemple, on conseille d’éviter les sports avec risques de choc important (équitation, boxe) au premier trimestre.
L’activité physique la plus recommandée pendant la grossesse est notamment la marche quotidienne régulière ou encore la piscine une ou deux fois par semaine. Vous pouvez aussi vous inscrire à des cours de gymnastique ou de yoga spécialisés pour la femme enceinte.
Une activité physique tout au long de la grossesse permet de rester en forme, de se sentir bien mentalement et de limiter la prise de poids.

6 – Avoir une sexualité normale

Il n’y a aucune contre-indication à l’activité sexuelle pendant la grossesse.
Rares sont les contre-indications médicales.
Il est important pour une femme enceinte d’être épanouie et donc d’avoir une activité sexuelle régulière tout comme pour votre partenaire.

7 – Prendre soin de soi et se faire plaisir

Il peut y avoir des moments d’inconfort, de stress ou de fatigue pendant les neuf mois que dure la grossesse. Ainsi, n’hésitez pas à prendre soin de vous et à vous faire plaisir quand vous en avez envie.
Allez chez le coiffeur, faites du shopping, retrouvez-vous entre amis, promenez-vous… tout ce qui peut vous faire du bien, faites-le.
Veillez aussi à prendre soin de votre corps en utilisant des soins adaptés qui vont le protéger, le respecter et l’aider à faire face aux changements physiques. Encore une fois, n’oubliez pas de vous faire plaisir pour que cela devienne un moment agréable et de complicité avec votre bébé et pourquoi pas votre partenaire si vous l’incluez dans une routine de massage anti-vergetures par exemple.

(ndlr : si vous souhaitez en savoir plus sur la prévention des vergetures pendant la grossesse, vous pouvez consulter notre article dédié "Vergetures et grossesse")

8 – Trouver une oreille attentive

Nombreuses sont les interrogations et les sources d’anxiété pendant la grossesse.
N’hésitez pas à faire part de vos inquiétudes et de vos doutes, que ce soit auprès de vos proches ou des personnes qui suivent votre grossesse.
Il est important d’extérioriser ses craintes et ses doutes et d’avoir des réponses à vos questions de manière à vivre plus sereinement votre grossesse.

9 – Préparer tranquillement l’arrivée du bébé

Une grossesse dure neuf mois. Vous avez donc tout le temps nécessaire pour préparer tranquillement l’arrivée de ce nouveau bébé. Ne vous y prenez pas à la dernière minute afin d’être la plus détendue possible dans les dernières semaines de la grossesse.

10 – Se préparer pour son accouchement

L’accouchement est un événement très important dans la vie d’une femme. L’idéal est donc d’arriver ce jour-là prête, sereine, confiante et préparée.
Nous avons la chance en France d’avoir des séances de préparation à l’accouchement remboursées par l’assurance maladie. Ces séances vous permettent de discuter de vos craintes et interrogations, d’avoir des conseils pour votre grossesse et votre accouchement. Elles vous préparent à vivre pleinement votre accouchement avec votre partenaire. Là encore, ne vous y prenez pas à la dernière minute. La préparation à l’accouchement commence entre le cinquième et le sixième mois de grossesse.

(ndlr : retrouvez également notre article sur la "Préparation à l'accouchement")