“ SATISFAITE & REMBOURSÉE ”

Partagez une jolie photo avec votre soin Daylily Paris favori sur Instagram, Facebook ou Pinterest et montrez que vous êtes belle enceinte… et après ! N’oubliez pas de nous taguer et d’indiquer le hashtag #daylilyparis. Chaque mois, nous remboursons la commande de l’une d’entre vous ;-) A vous de jouer ! Conditions disponibles dans les CGV

Grossesse : comment réduire la cellulite ?
25 Oct

Grossesse : comment réduire la cellulite ?

Grossesse et cellulite : pourquoi la grossesse favorise-t-elle l’apparition de cellulite ?

La grossesse est avant tout synonyme de changements épidermiques : beaucoup de femmes le constatent, être enceinte ne signifie pas uniquement sentir son ventre s’arrondir petit à petit (sauf pour certaines femmes très chanceuses !), mais c’est aussi sentir sa peau changer, ainsi que certains autres sens (le goût, l’odorat, la perception des choses, etc.), mais là n’est pas le sujet !

Si l’on parle très souvent d’acné hormonale, de masque de grossesse ou même encore de vergetures, il existe un changement plus profond au niveau des tissus de votre peau : l’apparition de la cellulite.

Pour rappel : la cellulite, que l’on connaît aussi sous le doux nom de « peau d’orange » se caractérise par une augmentation du volume de cellules graisseuses situées sous la peau. Elle se localise sur les cuisses, les fesses, le ventre et parfois même sur les bras. Ces cellules qui augmentent, ce sont les adipocytes, et une fois qu’elles sont remplies de graisse, elles compriment vos vaisseaux sanguins et lymphatiques, entraînant alors une mauvaise circulation du sang et une mauvaise élimination des toxines et de l’eau sous la peau.

Résultats : votre peau est distendue, des capitons apparaissent… et en plus, la cellulite peut entraîner de fortes douleurs (comme si la sensation d’inconfort et les complexes quotidiens ne suffisaient pas…).

Si la grossesse favorise l’apparition de la cellulite, c’est parce que cette dernière est sensible aux hormones sexuelles féminines, bien connues sous le nom d’œstrogènes. Sous l’influence de ceux-ci, le stockage des graisses est davantage stimulé pour préparer l’arrivée sereine du bébé (et accessoirement permettre à la future maman d’allaiter dans les meilleures conditions), d’où l’apparition ou l’accentuation de la cellulite. Une autre hormone, la prolactine, est également responsable de ce phénomène. Et parce que la grossesse fait toujours bien les choses : votre taux de prolactine augmente pendant cette période charnière ! Si comme les œstrogènes, la prolactine prépare la future maman à l’arrivée du bébé en faisant des réserves d’énergie sous forme de graisse, elle favorise aussi la rétention d’eau et donc par définition, l’apparition de cellulite.

Enfin, le poids et le volume du bébé lors du dernier trimestre sont aussi à prendre en compte dans la liste des principales causes : eux aussi peuvent être responsables d’une mauvaise circulation sanguine et lymphatique en comprimant les vaisseaux.

 

Pendant la grossesse : comment limiter l’apparition de la cellulite ?

Bien qu’il soit tout à fait normal et naturel de voir la cellulite apparaître et se développer lorsque l’on est enceinte (puisque c’est aussi le signe que votre corps se prépare à l’arrivée du bébé), il existe cependant quelques indications à suivre quotidiennement pour éviter que le phénomène ne s’installe.

 

1/ Réduire la cellulite pendant la grossesse

Vous vous en doutez forcément : tout se passe dans votre assiette !

Dans un premier temps, évitez les excès de graisses, notamment animales et celles dites « cachées » (mais que l’on trouve en réalité dans le fromage, la charcuterie, les fritures, les viennoiseries, etc.). Mais comme votre corps a aussi besoin de bonnes graisses, privilégiez les aliments riches en oméga-3 : cap sur la consommation de poissons (sardine, saumon, maquereau) car ils sont favorables au bon développement du cerveau du bébé. Pensez aussi à réduire votre consommation de sel.

Évitez de rester dans la même position trop longtemps, notamment en position assise ou jambes croisées, car vous risquez de voir soudainement apparaître des gonflements liés à la rétention d’eau. Attention aussi au port des talons hauts et des vêtements trop serrés, très mauvais pour la bonne circulation sanguine. Pour vous aider à limiter cette rétention d’eau, pensez aux fameux « bas de contention », qui existent maintenant sous forme de chaussettes, de bas ou de collant et qui sont bien moins ringards qu’auparavant. De plus, ils sont remboursés par l’assurance maladie, il vous suffit juste de demander une ordonnance à votre sage-femme ou médecin !

Essayez si vous le pouvez – et après avoir suivi les indications de votre médecin – de pratiquer une activité douce et compatible avec votre grossesse, vous permettant de rester active sans vous fatiguer. La natation ou le yoga peuvent très bien faire l’affaire, ainsi qu’une marche quotidienne à un rythme tranquille. Mais pensez à écouter votre corps avant tout !

Le saviez-vous ? Il existe plusieurs types de cellulite, et celle qui apparaît lors de votre grossesse est appelée la cellulite aqueuse. On l’appelle ainsi car vos tissus s’obstruent d’eau pour stocker les graisses.

Mais pas de panique ! Cette cellulite aqueuse, la plupart du temps, s’estompe après l’accouchement. En effet, l’allégement de votre corps va alors relancer votre circulation sanguine et permettre aux tissus de se désengorger. Voilà une bonne nouvelle !

En revanche, la plupart des femmes vont échanger ce type de cellulite contre un autre : l’adipeuse, qui est le résultat d’un manque d’exercice et d’une mauvaise alimentation. À bon entendeur !

 

2/ Réduire la cellulite après la grossesse

La première solution pour vous aider à réduire votre cellulite après la grossesse est, si vous le pouvez, d’allaiter le plus longtemps possible : en effet, il est prouvé que l’allaitement aide à perdre du poids et fait diminuer la cellulite qui s’est installée. Cela s’explique par le fait que pour fabriquer le lait, votre organisme va directement puiser dans vos réserves de graisse ! Et en plus, l’allaitement renforce le lien avec votre bébé… Que demander de plus ?

Mais comme toutes les femmes ne sont pas égales vis à vis de la maternité, il y en a certaines pour qui l’allaitement n’aura aucun effet, et leur fera même prendre davantage de poids… Dans ce cas, n’hésitez pas à demander un bilan thyroïdien. En effet, la thyroïde peut être souvent bouleversée après une grossesse et entraîner la prise de poids, mais aussi le fameux sentiment de « baby blues ».

Pour lutter contre les capitons à l’aide de soins adaptés, Daylily vous conseille Le Baume Onctueux Raffermissant, un soin raffermissant qui combine de précieux actifs naturels anticellulite et anti-vergetures. 100% fabriqué en France, il est même possible de l’utiliser pendant l’allaitement car il est hypoallergénique et garanti sans perturbateurs endocriniens, sans huiles essentielles, sans huiles minérales, sans alcool, sans phénoxyéthanol ni colorants.

Bon à savoir : Le baume onctueux ne contient aucun ingrédient déconseillé pendant la grossesse, vous pouvez ainsi l’appliquer sur les zones concernées par la cellulite même pendant votre grossesse sans aucun risque !

Nos conseils d’application : appliquez le baume onctueux matin et soir sur les zones de votre corps que vous souhaitez traiter (ventre, seins, hanches, cuisses, etc.). Vous pouvez vous masser de façon circulaire de bas en haut jusqu’à pénétration complète du produit, ou avec la fameuse méthode du palper-rouler.

Et pour les femmes qui préfèrent la texture huile, notre Huile Sensorielle anti-vergeture saura vous ravir dans votre quête de la peau parfaite.