À quel âge mettre bébé en crèche ?

Vous venez d’inscrire bébé en crèche et dans quelques semaines ou quelques mois, bébé découvrira un autre univers et la vie en communauté ! Peut-être vous demandez-vous si votre enfant n’est pas trop jeune, si la transition va se faire naturellement et ce que vous pouvez faire pour que la séparation se passe au mieux… Il est normal de se poser toutes ces questions car il s’agit d’un changement important dans votre quotidien et dans celui de votre bout d’chou. On vous donne quelques éléments de réponse dans cet article !

  1. Y’a-t-il un âge idéal pour commencer la crèche ?
  2. Les bienfaits de la crèche pour un enfant
  3. Comment faire pour que les débuts à la crèche se passent bien ?

Y’a-t-il un âge idéal pour commencer la crèche ?

Les crèches peuvent accueillir des bébés à partir de 2 mois. Avant de se pencher sur l’âge idéal pour débuter la crèche, il faut bien préciser que certaines mamans n’ont tout simplement pas le choix. Le congé post-natal dure 10 semaines en France (dans le cas d’une première grossesse simple), et beaucoup de femmes n’ont pas la possibilité, pour diverses raisons, de le prolonger avec des RTT ou d’enchaîner avec un congé parental jusqu’aux 12 mois ou aux 2 ans de l’enfant. Dans ce cas bébé prendra le chemin de la crèche à ses 2 mois et demi… ce qui peut-être très bien vécu de part et d’autre, comme être un véritable déchirement après plusieurs semaines passées en tête à tête.

D’autres sont sur liste d’attente et la situation se débloque quasiment du jour au lendemain : dans ce cas, difficile de prévoir et de choisir vraiment quand bébé commence la crèche…

Enfin certaines mamans ont décidé de mettre leur travail entre parenthèses pour passer toutes leurs journées avec leur bout d’chou, mais aimeraient avoir un peu de temps pour elles ou lui permettre de fréquenter d’autres enfants quelques heures par semaine. Dans ce cas, il n’est pas rare de commencer la crèche plus tardivement.

mettre bébé en crèche

Vous l’aurez compris, le « bon moment » est propre à chacune et relatif à ses obligations et son mode de vie.

Si toutefois vous avez un peu de flexibilité pour démarrer la garde, alors l’idéal est de débuter quand vous vous sentez prête et quand le moment vous semble idéal pour bébé, une notion qui pourra varier énormément d’une maman à l’autre. Si vous êtes sereine à l’idée de confier la prunelle de vos yeux à une assistante maternelle ou une autre personne, si vous voulez qu’il rencontre d’autres enfants, si vous avez envie de reprendre certains projets… Le moment est peut-être venu d’envisager une (petite) séparation. 

Si vous le pouvez, évitez la période des 8-9 mois de bébé, pendant laquelle apparaît souvent le sentiment d’abandon. Il s’agit d’une période pendant laquelle l’enfant ne supporte pas de vous voir vous éloigner : il le manifeste à grands cris et pleurs dès que vous disparaissez de sa vue, même si vous passez simplement dans la pièce d’à côté. Ces moments sont particulièrement difficiles à vivre pour les parents et leur bébé, autant ne pas les coupler avec le début de votre mode de garde

Les bienfaits de la crèche pour un enfant

Le principal avantage de la crèche, c’est bien sûr de faire découvrir la vie en collectivité à votre bébé ! Accompagné d’enfants de son âge, et de plus grands qui viendront le stimuler, c’est tout un nouveau monde qui s’offre à lui ! La crèche est un lieu d’éveil, où plein d’activités lui seront proposées : coloriage, peinture, jeux de constructions, chansons, tapis d’éveil, hochets, comptines… votre petit sera bien occupé et certainement très fier de partager ses apprentissages avec vous. Autre point intéressant : les enfants qui ont fréquenté une structure d’accueil ont l’habitude d’évoluer en groupe et s’adaptent généralement très bien à la première année d’école.

Les auxiliaires de puériculture qui s’occuperont de lui sont diplômées et formées aux métiers de la petite enfance pour prendre soin des bébés à tout âge. Vous confiez votre enfant à des professionnels expérimentés, qui sauront répondre à ses besoins. La propreté des locaux est garantie, les jouets sont sûrs et adaptés à l’âge de votre enfant – la Protection Maternelle et Infantile (PMI) de votre région effectue d’ailleurs des contrôles réguliers en crèche pour s’en assurer.

Revers de la médaille – dont vous avez certainement entendu parler : les microbes circulent en nombre dans cet espace fermé et votre bout d’chou risque d’enchaîner les rhumes, les angines et autres petites maladies qui vont fortement solliciter ses défenses immunitaires ;-)

Comment faire pour que les débuts à la crèche se passent bien ?

On parle souvent de l’adaptation de bébé, mais n’oublions pas l’adaptation de la maman qui elle aussi va vivre un grand changement dans son quotidien. Il n’est pas toujours possible de choisir sa structure : micro-crèche privée, crèches d’entreprises ou établissements gérés par la mairie : obtenir une place est parfois un parcours du combattant ! Toutefois n’hésitez pas, en amont, à rencontrer le personnel et à visiter les lieux, pour mieux comprendre le fonctionnement de l’établissement (qui peut varier d’une crèche à l’autre) et vous assurer que le feeling passe. 

Prenez le temps d’effectuer une période d’adaptation : celle-ci est d’ailleurs souvent obligatoire pour le bien-être des enfants et des parents. Vous allez, dans un premier temps , passer un moment sur place avec votre bout d’chou, pour le familiariser avec les lieux, puis un peu plus longtemps, le laisser seul une heure, puis une matinée, puis une journée complète… Et la séparation se fera naturellement.

mettre bébé en crèche

Pour faciliter les débuts à la crèche, pensez aux objets dits de « transition » : un doudou, une sucette qu’il utilise à la maison, et qu’il pourra emmener avec lui. Une astuce que de nombreuses mamans ont adoptée : dormez avec une peluche, un tee-shirt ou un tissu que l’enfant gardera avec lui en journée. L’objet aura pris votre odeur et elle le réconfortera en votre absence. 

On dit souvent que les enfants ressentent les peurs et le stress de leurs parents, alors essayez de rester zen. Si vous êtes complètement confiante quand vous déposez bébé, ce dernier le ressentira et démarrera sa journée dans un climat positif et serein. Tout cela pour mieux vous retrouver le soir en famille, et faire le plein de câlins et de bisous !