Femmes enceintes et vaccination contre la Covid : qu’en est-il ?

Conseillé aux femmes enceintes dès le premier trimestre de la grossesse, le vaccin contre le Coronavirus Covid-19 pose encore des questions. Existe-t-il un risque pour la grossesse ? Le vaccin met-il en danger la santé du bébé à naître ? Les autorités se veulent rassurantes mais qu'en est-il à l'heure actuelle ? Découvrez ce qu’il faut savoir sur le vaccin contre la Covid pour les femmes enceintes.

Se faire vacciner ou non durant la grossesse reste avant tout un choix personnel. Si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas à en parler à votre médecin afin d’obtenir toutes les réponses à vos questions pour vous permettre de faire ce choix de façon éclairée. 

Quels sont les effets du vaccin Covid pour la femme enceinte ?

Tandis qu’en janvier 2021, l’OMS déconseillait la vaccination aux femmes enceintes, excepté pour celles qui étaient les plus à risque de développer des formes graves de Covid-19, elle est à présent fortement recommandée par les autorités de santé publique, en France et à travers le monde. En France, depuis le mois d’avril 2021, les femmes enceintes peuvent accéder aux vaccins à ARNm (Pfizer et Moderna). À la suite d’un avis du ministère de la santé rendu public par Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé le 21 juillet 2021, le vaccin contre la Covid-19 est à présent conseillé aux femmes enceintes dès le 1er trimestre de grossesse.

Selon plusieurs études menées sur les femmes enceintes atteintes du Covid-19, le risque de développer des formes graves de la maladie et de se retrouver en soins intensifs est plus élevé que chez la femme non enceinte. Ce risque de forme grave est d’ailleurs plus élevé avec le variant Delta du virus. Une étude publiée en avril dernier et réalisée auprès de 2 130 femmes enceintes a démontré que les femmes enceintes infectées par le virus risquent davantage de souffrir de prééclampsie, d’être admises aux soins intensifs ou de mourir de la maladie. Cette étude précise que ces risques augmentent lorsque la patiente présente des comorbidités (obésité, diabète, hypertension…), et que le Covid est diagnostiqué chez la future maman enceinte au 3ème trimestre

Que mettent en avant les études sur le vaccin pour les femmes enceintes ?

Faut-il se faire vacciner pendant et après la grossesse ? Pour beaucoup de futures mères, cette question se pose et suscite de l’inquiétude au regard des éventuelles répercussions sur le déroulement de leur grossesse et sur la santé du fœtus. Il est parfaitement légitime de ressentir de l’inquiétude au sujet de la vaccination. Bien que rares au début, les études concernant le vaccin contre le Covid-19 se multiplient désormais. 

L'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) assure qu’« à ce jour, les données ne mettent pas en évidence de danger pour la future maman et le futur enfant ». Conformément aux recommandations de l’ANSM, la Haute Autorité de Santé (HAS) préconise de privilégier chez la future maman, les vaccins à ARN messager pour lesquels les essais sur les animaux n’ont pas montré de conséquence sur le développement du fœtus ni d’augmentation de risque de fausse couche

Cependant, il n'y a pas d'études sur le long terme étant donné le caractère récent de ce vaccin. Le choix appartient à chacune de prendre la décision de se faire vacciner ou non. En cas de doute, n'hésitez pas à en parler à votre médecin ou pharmacien et de faire votre propre balance bénéfices / risques pour prendre votre décision.

À ce jour, il n’y a pas de données mettant en relief les dangers de la vaccination sur les femmes enceintes. Toutefois, les études concernant les risques sur le long terme manquent encore à l’appel faute de recul nécessaire. Les symptômes graves de la Covid-19 peuvent être dangereux pour la grossesse. Chaque grossesse est unique, et chaque femme enceinte évalue une balance bénéfices/risques qui lui est propre. La décision de se faire vacciner ou non est personnelle. Ce choix est individuel et doit être respecté. En cas de doute, demandez conseils à votre médecin ou à votre pharmacien.

Quels peuvent être les effets secondaires du vaccin Covid chez la femme enceinte ?

La réponse du vaccin contre le Covid-19 chez les femmes enceintes est généralement la même que celle recensée chez la plupart des individus. Comme pour toute vaccination, contre le Covid ou non, les effets secondaires peuvent apparaitre, même si les problèmes graves restent rares. Selon une enquête de pharmacovigilance sur les effets indésirables des vaccins Covid19 chez les femmes enceintes et allaitantes publiée par l’ANSM, des cas graves, mais très rares, d’embolie pulmonaire, de thrombose veineuse, de tachycardie et hypertension artérielle ont pu être recensés.

Les effets secondaires des vaccins surviennent dans les deux premières semaines, exceptionnellement le premier mois. Il s’agit essentiellement de maux de tête, de fatigue et de douleurs musculaires. Les jours suivant la vaccination, notamment après la deuxième dose, il est conseillé à la future maman d’en profiter pour se reposer. Pourquoi ne pas en profiter pour prendre du temps pour soi. 

Femmes enceintes et vaccination contre la Covid

Vaccin Covid chez la femme enceinte : quelles contre-indications ?

Il est recommandé de discuter de la vaccination avec son gynécologue. Considérant la grossesse comme « un facteur de risque de forme grave en cas d’infection par le SARS-CoV-2 », l’Académie nationale de médecine recommande de « vacciner toutes les femmes enceintes professionnellement ou familialement exposées ». Concernant la vaccination et l’allaitement, la HAS indique que « sur la base de la dégradation rapide des ARNm, il n’y a pas d’effet attendu chez le nourrisson allaité par une personne vaccinée ». Plusieurs recherches révèlent qu’en revanche le virus est susceptible d’endommager le placenta. Ces recherches ont mis en évidence des anomalies qui pourraient nuire à la circulation sanguine entre la mère et le fœtus.

Quels sont les effets du vaccin contre la Covid pour le nourrisson ?

La santé du nourrisson fait partie des préoccupations majeures de futures mamans. Pour beaucoup, il est indispensable de s’assurer que le fœtus ne craint rien, et qu’au contraire, la vaccination lui sera favorable. Sur ce point aussi, les autorités françaises se veulent également rassurantes. Les vaccins à ARNm créent une réaction immunitaire et induisent la fabrication d’anticorps maternels. Ces derniers passent à travers le placenta dès le 2ème trimestre et se retrouvent également dans le lait maternel. Toutefois, on ne connaît pas encore le degré de protection

Femmes enceintes et vaccination contre la Covid

Se faire vacciner ou non durant la grossesse reste avant tout un choix personnel. Si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas à en parler à votre médecin afin d’obtenir toutes les réponses à vos questions pour vous permettre de faire ce choix de façon éclairée. 

Bibliographie : 

Stratégie de vaccination contre la Covid-19, Haute Autorité de Santé, validé par le Collège, mis à jour le 18 février 2021.

La vaccination dangereuse pour les femmes enceintes, vraiment ? INSERM, 17 juin 2021.

Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale Avis du 6 avril 2021 : Élargissement des priorités d’accès à la vaccination antiCovid-19, mis à jour du 7 mai 2021.

Maternal and Neonatal Morbidity and Mortality Among Pregnant Women With and Without COVID-19 Infection, JAMA Pediatr., 22 avril 2021.

COVID-19 - Vaccins et femmes enceintes, Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé, mis à jour le 22 octobre 2021.

Enquête de Pharmacovigilance sur les effets indésirables des vaccins Covid19 chez les femmes enceintes et allaitantes, Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé, rapport n.4, 27 décembre 2020 au 22 juillet 2021.

Faut-il vacciner les femmes enceintes contre la Covid-19 ? Communiqué de l’Académie nationale de médecine, 2 mars 2021.

Assessment of Maternal and Neonatal Cord Blood SARS-CoV-2 Antibodies and Placental Transfer Ratios, JAMA Pediatr., 29 janvier 2021.

Maternal respiratory SARS-CoV-2 infection in pregnancy is associated with a robust inflammatory response at the maternal-fetal interface, Université de Yale, 14 mai 2021.

Crédit photo : Pinterest, Hollie Santos & Mart Production