Déodorant : comment le choisir quand on est enceinte ?

Déodorant : les ingrédients nocifs pour une femme enceinte

Premier ingrédient nocif qui vient à l’esprit quand on parle de déodorant anti-transpirant : les sels d’aluminium !

Très souvent présents dans les produits d’hygiène contre la transpiration, ils réduisent la sudation en resserrant les pores de la peau. Revers de la médaille : ils sont suspectés de jouer un rôle dans l’apparition du cancer du sein (pour la femme) et d’être neurotoxiques (pour bébé).

Ils pénètrent encore plus facilement dans l’organisme si la peau est épilée ou irritée, ce qui est souvent le cas au niveau des aisselles. Ils sont indiqués dans la liste des ingrédients sous les noms suivants : Aluminum chlorohydrate, Aluminium Sesquichlorohydrate, Aluminum zirconium pentachlorohydrate.

Gardez également en ligne de mire les parabens (qui perturbent l’équilibre hormonal), les phthalates (qui augmentent la capacité de pénétration des produits), le triclosan (un puissant anti-bactérien, mais aussi un perturbateur endocrinien), et l’alcool (irritant pour la peau).

N’oublions pas un ingrédient qui n’est pas nocif pour un adulte en temps normal, mais qui peut être dangereux pour un petit fœtus en plein développement : les huiles essentielles !

Certaines huiles essentielles, comme l’huile essentielle de Palmarosa, de laurier noble ou de géranium sont particulièrement efficaces pour lutter contre la transpiration, et sont à ce titre souvent intégrées dans les déodorants naturels ou bio.

Méfiance, car les huiles essentielles, très concentrées et très puissantes, passent la barrière de la peau et rejoignent le sang en quelques minutes. A partir de là, elles se diffusent dans l’ensemble du corps et peuvent traverser le placenta, et nuire au bon développement de bébé.

Le plus simple ? Les éviter pendant neuf mois et pendant l’allaitement, et privilégier les produits qui affichent clairement la mention « sans huiles essentielles ».

Pour approfondir le sujet, n’hésitez pas à consulter notre article sur les ingrédients déconseillés pendant la grossesse. Les produits Daylily répondent à une charte de formulation stricte, pour que vous, les futures mamans puissiez prendre soin de vous en toute sécurité et en toute sérénité !

Quel déodorant choisir quand on est enceinte ?

Pas d’inquiétudes, il existe des solutions pour garder vos aisselles au sec et vous sentir fraîche et propre pendant toute la journée !

Petite astuce pour agir en amont et limiter la transpiration pendant la grossesse : privilégiez les vêtements amples, en coton, lin, laine ou soie, et évitez les fibres synthétiques qui ont tendance à favoriser la sudation en empêchant la peau de respirer. 

Pendant la grossesse, certains produits naturels peuvent aider à réguler une transpiration excessive.

Vous pouvez opter par exemple pour certains hydrolats (aussi appelés eaux florales) : par exemple, l’hydrolat d’hamamélis est astringent et resserre les pores, et limite ainsi la transpiration de façon naturelle. L’hydrolat de laurier assainit et rafraîchit. Ces deux eaux florales, en plus d’être efficaces et totalement inoffensives, sont de surcroît très abordables !

Pourquoi ne pas en profiter pour essayer le bicarbonate de soude, ce produit qui sait tout faire et qui a également la capacité de freiner la transpiration et limiter les mauvaises odeurs. Choisissez-le de qualité alimentaire avec des grains très fins, et appliquez-le en très fine couche sous les aisselles. Le talc fonctionne sur le même principe et peut également être un très bon allié pour réguler une transpiration excessive en attendant bébé !

On récapitule : pendant la grossesse, pas question de se passer de déodorant d’autant que la sudation peut augmenter sous l’action des hormones.

Si vous choisissez votre déodorant en supermarché, en pharmacie ou encore sur internet, qu’il soit en stick, en spray ou à bille, fuyez les ingrédients qui pourraient impacter la santé de bébé et soyez à l’affût des mentions : sans sels d’aluminium / sans alcool / sans paraben / et sans huiles essentielles. 

Vous avez également la possibilité de vous tourner vers des produits 100% naturels, comme certaines eaux florales, qui sont garanties sans danger pour vous et pour bébé !