GROSSESSE

Découvrez l'actualité autour de la grossesse, nos conseils pour futures et jeunes mamans et toutes nos nouveautés sur notre blog Daylily Paris.

113 vues

Le déodorant fait partie de ces produits que l’on regarde avec suspicion : régulièrement épinglés par la presse pour leur nocivité, il est pourtant difficile de s’en passer au quotidien. Vous ne voulez pas appliquer n’importe quoi sur votre peau, et cela est tout à fait compréhensible. Pendant l’allaitement, le problème prend une autre dimension puisque les ingrédients contenus dans vos cosmétiques passent en partie dans le lait maternel, selon Santé Environnementale Bébé. Difficile alors de savoir vers quelle formule se tourner quand on est jeune ou future maman. Pour simplifier votre choix et vous permettre d’allaiter en toute sérénité, Daylily Paris a créé le Déo Caresse, exempt de substances nocives pour maman et pour bébé !

137 vues

Pendant la grossesse, on a toutes envie de se réfugier dans un cocon de douceur, de prendre soin de soi et de s’accorder une parenthèse de détente, seule ou en duo, en attendant l’accouchement et le grand tourbillon de la naissance. Pour cela, rien de tel que de chouchouter son corps en s’octroyant un soin en institut ou à la maison.  Suivez-nous pour ce petit tour d’horizon des soins 100% adaptés aux futures mamans et à leurs besoins !

80 vues

Le corps et la silhouette se modifient rapidement sous l’impulsion des hormones de grossesse, et s’il y a bien un changement auquel on ne s’attend pas toujours, c’est celui de la qualité de la peau ! Les femmes enceintes, en effet, peuvent voir les caractéristiques de leur peau changer, en particulier sur le visage. En général, c’est quitte ou double : soit l’épiderme devient plus sec et a besoin d’une hydratation intense pour rester souple et confortable, soit il devient plus gras, avec son lot de conséquences : les brillances et bien souvent les imperfections s’installent sur votre joli minois qui a beaucoup de mal à rester mat et net ! Pas de panique, on vous explique comment dompter les luisances et traiter la peau grasse quand on attend un enfant.

75 vues

Vous êtes enceinte, et vous êtes bien décidée à garder la forme et à vous entretenir jusqu’à l’accouchement. Avec l’hiver qui arrive, la fermeture de nombreuses salles de sport et de piscines, faire du sport à la maison s’impose comme la solution idéale pour continuer une activité physique sans contraintes en attendant bébé.  On vous explique aujourd’hui quels sports pratiquer depuis votre home sweet home !

414 vues

Il existe de nombreux produits anti-vergetures sur le marché : crème, huile, gel, sérum… à l’heure de prendre soin de votre peau pour l’aider à s’assouplir sans craquer, l’offre ne manque pas ! Pourtant, tous les soins anti-vergetures ne se valent pas. Ce qui fait la différence ? La nature des ingrédients intégrés dans les formulations et leur concentration. Faisons le point sur les actifs à privilégier pendant la grossesse pour ne pas passer par la case vergetures et conserver un corps sans marques.

202 vues

Vous êtes de plus en plus nombreuses à envisager ou être conquises par l’accouchement physiologique, aussi appelé l’accouchement naturel. Mais qu’est-ce exactement ? Il s’agit simplement de donner naissance à votre bébé de façon aussi saine et aisée que possible, grâce à différents facteurs qui favorisent le processus naturel, tel que l’intimité et la confiance, tout en éliminant d’autres facteurs qui le contrarie (la peur, le stress, la rationalité, les protocoles médicaux…). Il s’oppose donc aux interventions médicales comme la pose de la péridurale, le déclenchement ou la césarienne de convenance. Selon l’OMS, l’accouchement est considéré physiologique lorsqu’il a lieu à terme, c’est-à-dire entre 37 et 42 sa, que le déclenchement et la naissance sont spontanés, et que le bébé se présente en position céphalique ; a contrario de l’accouchement médicalisé, qui implique un certain nombre d’actes médicaux qui doivent être réalisés par du personnel médical. Ce type d’accouchement est souvent considéré comme rassurant et beaucoup de futures mamans ne savent pas qu’il existe une autre façon d’aborder son accouchement. Nous allons donc lever le voile et vous renseigner sur une autre façon d’accoucher pour que vous puissiez faire votre choix de façon éclairée. 

136 vues

Le masque de grossesse est redouté par les futures mamans, et pour cause : si elles sont totalement bénignes, ces taches pigmentées qui envahissent le visage ne sont pas toujours faciles à accepter et à camoufler ! La meilleure stratégie pour passer outre ? La prévention, et ce dès le premier trimestre ! Car le masque de grossesse peut être évité en prenant quelques précautions face au soleil, le principal élément déclencheur de cette hyperpigmentation cutanée.

253 vues

Dès les premières semaines de grossesse, l’équilibre de votre corps commence à se modifier. Votre peau est souvent la première à faire les frais des changements qui s’opèrent : vous pourrez noter qu’elle devient plus sèche, ou au contraire, beaucoup plus grasse dès le premier trimestre ! On vous explique comment traiter cette peau qui brille, et qui devient subitement sujette aux imperfections pour garder un visage net et lisse.

201 vues

Votre grossesse suit son cours, votre gynécologue vous propose des séances de préparation à l’accouchement. Oui ? Mais vers quelle méthode vous tourner ? Il existe de nombreuses méthodes de préparation à l’accouchement très connues : le yoga prénatal, la sophrologie, l’acupuncture, mais pas seulement. L’haptonomie est une technique qui se différencie des autres préparations à l’accouchement car elle s’inscrit dans le plus long terme. Elle offre aux parents une réelle préparation à la vie parentale avec leur enfant. Cette méthode se concentre sur le bébé et son accueil dans notre monde. Pour le plus grand bonheur de votre partenaire qui jouera un rôle essentiel à vos côtés…  La présence du père est indispensable…  

166 vues

La grossesse est, en théorie, une petite bulle de bonheur pendant laquelle on est attentive à ce bébé qui grandit. On caresse ce ventre qui s’arrondit, on prépare soigneusement l’arrivée du nouveau-né, on profite de ces neuf mois magiques à fond. On se prépare aussi à sa nouvelle vie de maman. Et puis parfois, rien de tout cela ne se produit, et la future maman n’apprend sa grossesse que tardivement, au bout de plusieurs mois, voire quelques jours seulement avant l’accouchement. Le déni de grossesse est un sujet encore tabou et une expérience difficile à accepter. Comment alors le surmonter et se projeter dans sa future vie de mère ?