1er mois de grossesse  : Les conseils pour commencer votre nouvelle vie

1er mois de grossesse : un mois qui passe très vite !

Le premier mois de grossesse passe très vite pour de nombreuses femmes enceintes, et pour cause : il faut une quinzaine de jours pour que le corps commence à secréter l’hormone hCG – la fameuse hormone de grossesse – dans des quantités suffisamment importantes pour qu’elle soit détectable par un test de grossesse.

Celles qui surveillent leurs cycles de près apprendront donc la bonne nouvelle au bout de quinze jours de gestation, mais pour les autres, qui ont des cycles irréguliers ou qui ne sont pas spécialement en essai bébé, ce premier mois de grossesse peut tout à fait passer inaperçu pendant quelques temps encore ! 

Il est coutume de désigner l’avancée de la grossesse en SA – semaines d’aménorrhée, c'est-à-dire le nombre de semaines écoulées depuis le premier jour des dernières règles. On sait, ce calcul n’est pas évident au début, mais vous allez vite vous y faire !

Ainsi, à 15 jours de grossesse, vous êtes à deux semaines de grossesse (2SG) mais déjà à 4 semaines d’aménorrhée (4SA). Le premier mois de grossesse va donc de 2SA à 6SA, et une grossesse menée à son terme dure 41SA. Promis, vous saurez très vite compter en SA

1er mois de grossesse : les changements qui vous attendent

Au cours de ce premier mois de grossesse, vous noterez peut-être une fatigue plus importante qu’à l’accoutumée, vous aurez éventuellement des fringales ou des sautes d’humeur…Ce qui n’est guère étonnant car les hormones s’emballent, et ce n’est que le début ! 

Peut-être ressentirez-vous quelques tiraillements dans le bas-ventre, surtout s’il s’agit d’un premier bébé : l’utérus s’étire, pour atteindre à la fin du premier mois de grossesse la taille d’une clémentine…Vous noterez que vos seins sont plus tendus, plus sensibles, voire même qu’ils commencent à prendre du volume. Restez à l’écoute de votre corps et de ces premiers changements, et profitez-en pour vous reposer un maximum ! 

Outre l’absence de règles, vous pourrez remarquer des sécrétions vaginales plus importantes (elles ont pour rôle de protéger le vagin face aux infections), et parfois de très légers saignements (qui peuvent accompagner l’implantation de l’embryon dans la muqueuse) : ils ne sont pas inquiétants s’ils restent minimes et s’ils ne s’accompagnent pas de douleurs ou d’autres symptômes.  

Ce début de grossesse peut être un peu déroutant car de nombreuses femmes n’ont aucun symptôme de grossesse et ne se sentent pas « enceintes ». Pour certaines, ce premier mois en tant que future maman passe même totalement inaperçu ! Ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas de nausées (il est encore trop tôt et c’est même une excellente raison de se réjouir !), si vous vous sentez exactement comme d’habitude : cela est tout à fait normal, et n’a rien d’inquiétant. 

Soyez cependant certaines que symptômes ou pas, votre corps connaît de grands changements intérieurs pour accueillir ce petit embryon comme il se doit !

1er mois de grossesse : les changements chez votre futur bébé

Après la nidation (c’est-à-dire l’implantation de l’embryon dans la muqueuse utérine), l’œuf se divise en plusieurs parties qui formeront le placenta et le fœtus. 

À partir de la troisième semaine de grossesse, l’embryon double de volume chaque jour ! Rendez-vous compte : à 3 semaines de grossesse,  il est gros comme une graine de sésame, à la fin du premier mois une semaine plus tard, il atteindra 4 à 5mm de long, c’est-à-dire la taille d’une lentille !  

C’est au cours du premier mois qu’un changement primordial s’opère pour bébé : son petit cœur commence à battre durant la troisième semaine de grossesse. Patience, vous pourrez bientôt l’entendre ! 

À 6SA, ses différents organes se mettent en place : la colonne vertébrale, les poumons, les voies digestives commencent à se dessiner. L’embryon prend peu à peu une forme recourbée comme un petit haricot, et poursuit sa croissance vitesse grand V : il devient ainsi visible à l’échographie !

1er mois de grossesse : en avant vers une nouvelle vie !

L’annonce de votre grossesse vient chambouler votre vie et votre quotidien et apporte son lot de changements.

Commençons par les petites restrictions qui attendent les futures mamans, pour la bonne cause bien sûr ! 

Désormais, plus question de consommer une goutte d’alcool ! L’eau est votre meilleure alliée, une consommation suffisante est d’ailleurs absolument nécessaire au bon développement du fœtus. La consommation de tabac est également déconseillée, n’hésitez pas à consulter un spécialiste qui pourra vous aider à diminuer ou stopper la cigarette.  

Pas question non plus de prendre des médicaments sans consulter votre médecin : nombre d’entre eux sont proscrits chez la femme enceinte, ou ne doivent être ingérés que sur avis médical.  

Il faudra également faire attention aux produits que vous utilisez  au quotidien: notamment aux huiles essentielles, qui peuvent avoir un effet délétère sur ce petit fœtus, mais aussi aux perturbateurs endocriniens, solvants, pesticides… qui sont à éviter autant que possible.  

Dans la salle de bain, pour continuer à vous chouchouter, pensez aux produits de soin Daylily qui sont conçus spécialement pour les femmes enceintes, sans ingrédients nocifs, ni pour vous, ni pour votre petit locataire.  

Et bien sûr vous pouvez dès maintenant adopter une alimentation particulièrement soignée, en limitant le gras et le sucre. Comme l’indique le proverbe, « Enceinte, il ne faut pas manger deux fois plus mais deux fois mieux ! » On compte sur vous ;-) 

Dès l’annonce de votre grossesse, prenez rendez-vous avec votre gynécologue ou le médecin qui assurera le suivi de votre grossesse. Il ou elle vous fixera un rendez-vous ô combien attendu, celui de la première échographie, aux alentours des six semaines de grossesse. C’est frustrant, mais il faudra attendre encore un peu pour vérifier que tout est en ordre et entendre ce petit cœur battre pour la première fois  

Pas de paperasse ce mois-ci : c’est également à l’occasion de cette visite que l’on  vous remettra les documents de déclaration de grossesse. 

En attendant, profitez à fond de cette tendre nouvelle, et personne ne vous en voudra si vous n’avez pas prévu de redescendre de votre petit nuage pour l’instant !