Tout savoir sur l'échographie du deuxième trimestre

Si la toute première échographie est un grand moment dans la vie des jeunes parents, la seconde, réalisée au cours du 5ème mois de grossesse, est généralement tout aussi marquante. Appelée échographie morphologique ou écho morpho, elle permet de contrôler le bon développement de bébé, de l’observer sous tous les angles pour détecter d’éventuelles anomalies. Bien souvent, elle permet également de connaître le sexe du bébé et de se projeter encore plus dans cette nouvelle vie de famille à venir. Zoom sur cet examen prénatal très attendu des futures mamans !

  1. Les différentes échographies pendant la grossesse
  2. Les particularités de l’écho du 2ème trimestre

Les différentes échographies pendant la grossesse

Pendant ces neuf mois, on va vous proposer de réaliser au moins trois échographies. Les deux premières échographies sont prises en charge à 70 % par la CPAM, et la troisième à 100 %.

 La première est l’échographie du premier trimestre, souvent appelée « échographie de datation » ou « écho T1 ». Elle est réalisée entre la 11ème et la 13ème semaine d’aménorrhée. Pour rappel, il est d’usage de calculer l’avancement de la grossesse en semaines d’aménorrhée, c’est-à-dire en nombre de semaines depuis les dernières règles. Ainsi la onzième semaine d’aménorrhée (SA) correspond à la 9ème semaine de grossesse (SG). Lors de cette écho de datation, votre praticien va dater le début de grossesse et vérifier la bonne croissance du fœtus. Si vous attendez des jumeaux ou des triplés, il sera également en mesure de vous l’annoncer à ce stade. Vous repartirez de cette échographie avec tous les documents nécessaires pour faire votre déclaration de grossesse auprès de la Sécurité Sociale.

 L’échographie du deuxième trimestre doit avoir lieu au cours du 5ème mois de grossesse, entre 21 et 24SA. C’est l’échographie la plus complète qui sera réalisée : elle dure environ 30 minutes, et bébé va être observé sous toutes les coutures.

 Enfin l’échographie du dernier trimestre, réalisée aux alentours de 32SA, vise à contrôler la croissance de bébé, sa morphologie, mais aussi sa vitalité, sa position, la quantité de liquide amniotique et le placenta pour déjà, s’assurer que l’accouchement se présente bien. Et oui, le terme approche à grands pas !

'échographie du deuxième trimestre

Les particularités de l’écho du 2ème trimestre

C’est une échographie de grossesse qui, si elle est très technique, est aussi très intéressante pour la future maman et son partenaire, car vous verrez longtemps votre bout d’chou à l’écran et en entier ! 

Bon à savoir : parce que votre praticien a besoin d’une image la plus nette possible pour voir le fœtus en détail, il est recommandé de ne pas appliquer de crèmes, huiles, et autres soins sur le ventre le matin qui précède l’examen. Ces derniers pourraient faire obstacle aux ultrasons. Rassurez-vous, vous pourrez reprendre votre routine anti-vergetures juste après l’examen.

Les points de contrôle lors de l’écho T2

Pendant cette deuxième échographie de grossesse, bébé va être scruté sous tous les angles ! Votre praticien va notamment vérifier :

 La bonne croissance du fœtus, ce qui implique de nombreuses mesures : le périmètre crânien, le diamètre de la tête, le périmètre abdominal, la longueur fémorale, qui seront comparés aux valeurs de référence à ce stade de la grossesse. L’examen permettra une estimation du poids et de la taille de bébé, qui seront consignés dans le compte-rendu.

 La taille, la forme et la position de chaque organe sera contrôlée : cerveau, cœur, poumons, diaphragme, vessie, foie, reins, vésicule biliaire, estomac…Au niveau du visage, l’échographe vérifiera l’absence de fente palatine et la présence des os du nez – des os du nez trop courts ou absents peuvent être évocateurs d’une trisomie. 

Il faut savoir qu’à ce stade, il n’est pas possible de détecter toutes les malformations fœtales, notamment au niveau du cœur. Certaines anomalies ne seront détectables que sur l’échographie suivante, à la naissance ou dans les premières semaines de vie de l’enfant.

 Vous pourrez voir précisément les petites mains et les petits pieds de bébé, ses doigts et orteils, ainsi que son visage. Certains gynécologues ou échographistes proposent des images en 3D, de quoi apercevoir sa frimousse en détails si la position de bébé le permet, car ce coquin pourrait bien vous tourner le dos ou jouer à cache-cache avec ses mains ;-)

 Si bébé est bien positionné, votre médecin sera en mesure de vous annoncer son sexe. Un grand moment pour tous ceux qui ne veulent pas garder la surprise, et qui attendent impatiemment de savoir si un petit garçon ou une petite fille va agrandir la famille !

 L’échographie morphologique a aussi pour but de vérifier que les échanges mère - fœtus se font correctement et de détecter un risque d’accouchement prématuré. On va ainsi contrôler l’épaisseur du placenta, la quantité de liquide amniotique, la longueur du col. L’échographie peut être complétée par un doppler des artères utérines et / ou du cordon ombilical, pour s’assurer que le débit sanguin vers l’utérus ou le cordon ombilical est suffisant.

'échographie du deuxième trimestre

Le dépistage de la trisomie 21

On vous demandera également si vous souhaitez effectuer un dépistage de la trisomie 21. Laissé à la libre appréciation des parents, le dépistage consiste à mesurer la clarté nucale lors de l’échographie, puis à réaliser dans la foulée une prise de sang, qui va permettre de mesurer les marqueurs sériques. Ces deux données, couplées à des données personnelles comme l’âge de la future maman, vont permettre d’évaluer la probabilité pour le bébé d’être atteint de trisomie 21. Le résultat vous sera transmis quelques jours plus tard par votre médecin. Si les risques sont de 1 sur 1000 ou plus, on vous proposera de réaliser un DPNI (Diagnostic Prénatal Non Invasif), qui consiste en une seconde prise de sang, pour déterminer si l’enfant est porteur d’un chromosome 21 supplémentaire. Cette procédure permet d’éviter une amniocentèse, un examen qui peut potentiellement déclencher une fausse couche.

A la fin de l’examen, l’échographiste vous remettra un compte-rendu à joindre à votre dossier de grossesse, ainsi que des clichés du fœtus – les premières « photos » de bébé à conserver précieusement !