Baby clash : comment éviter la crise de couple après la naissance de bébé ?

Bébé est né et si son arrivée a été synonyme de vague de bonheur et de joie intense, vous pouvez vite être rattrapée par la réalité quotidienne. Entre fatigue, charge mentale et prise de marques difficile dans cette nouvelle vie, vous vous sentez peut-être de moins en moins en phase avec votre partenaire, à tel point qu’une certaine tension semble s’être installée entre vous depuis la naissance…Comment alors éviter le baby clash et trouver un nouvel équilibre dans votre vie de famille et de couple après bébé ? 

  1. Le baby clash, qu’est-ce que c’est ?
  2. Quels éléments sont à l’origine du baby clash ?
  3. Comment sortir du baby clash et éviter la séparation ?

Le baby clash, qu’est-ce que c’est ?

Il peut être défini comme une crise qui survient dans le couple après la naissance d’un enfant.

Une crise qui survient relativement fréquemment puisqu’une étude récente montre que deux couples sur trois en feront l’expérience (1).

L’arrivée d’un enfant rebat les cartes sur tous les plans et le couple après un bébé peut être sérieusement ébranlé. Vous n’êtes plus seulement partenaires, vous êtes aussi parents et vous formez désormais une famille, avec tous les changements que cela implique ! Cette transition brutale est parfois difficile à accepter et requiert quelques ajustements au quotidien. Vous avez de nouvelles responsabilités, vos journées sont organisées différemment, vous avez moins de temps pour vous et pour votre moitié…et vous pouvez parfois avoir l’impression de ne plus être du tout sur la même longueur d’ondes. Après la grossesse, le couple peut être en danger. Les disputes et les désaccords se multiplient alors, et au lieu de flotter sur un petit nuage de bonheur, la moindre étincelle met le feu aux poudres…

Les statistiques de séparation des couples après la naissance de bébé parlent d’elles-mêmes : on estime que 20 à 25% des parents vont se séparer dans les quelques mois qui suivent l’arrivée de l’enfant (2). Comme le souligne Bernard Geberowicz, psychiatre, dans son livre Baby Clash : Le Couple à l’Epreuve de l’Enfant, cette crise de couple après la grossesse reste encore taboue. Dans l’esprit collectif, l’arrivée d’un bébé est assimilée à un bonheur total, une période pendant laquelle on doit forcément être heureux et beaucoup de parents ont honte de faire part de leurs difficultés. 

Quels éléments sont à l’origine du baby clash ?

Les grands changements induits par la naissance de bébé peuvent engendrer des conflits au sein de votre couple. Et cela est tout à fait normal puisque la parentalité est un monde dans lequel vous avez tout à découvrir ! Il peut donc être une bonne idée, pendant la grossesse, d’évoquer votre organisation à venir une fois que bébé vous a rejoint. Le couple peut se préparer à devenir parents, mieux vaut discuter de votre future vie en amont.

Baby clash crise de couple

La fatigue, bien présente après un accouchement parfois éprouvant, peut vite prendre le dessus. Les tâches s’accumulent, cette charge mentale associée à un manque de sommeil peut entraîner un épuisement global, qui peut déclencher à terme un burn out parental. Tous les ingrédients sont réunis pour déclencher des disputes, des commentaires acerbes et des problèmes de couple après bébé.

Au retour de la maternité, on découvre une autre facette de son partenaire ! Vous le connaissiez comme concubin(e), conjoint(e), et le voici parent, avec une façon de faire bien à lui qui n’est pas forcément la même que la vôtre, ce qui peut entraîner des incompréhensions de part et d’autre ou être source de véritables altercations.

Juste après l’accouchement, beaucoup de femmes se sentent plus mamans que compagnes et les moments d’intimité avec votre conjoints se font plus rares,  ce qui n’arrange rien dans votre relation de couple au quotidien.

Que faire alors contre le baby clash ? Comment surmonter les difficultés et tourner le dos aux conflits pour profiter sereinement de vos premiers mois en tant que parents ? 

Comment sortir du baby clash et éviter la séparation ? 

Si vous avez la chance d’avoir de la famille à proximité, des voisins ou des amis prêts à vous donner un coup de main, n’hésitez pas à les solliciter : soit pour garder bébé, soit pour vous aider à domicile dans toutes les tâches ménagères (lessive, ménage, préparation des repas...) Le but recherché ? Vous libérer du temps et vous permettre de vous accorder des moments à deux : un ciné, un restau, une séance de sport ou simplement une balade en duo pour vous retrouver loin du tumulte de la maison. 

Pour le bon équilibre de chacun, il est également primordial de parvenir à se dégager du temps pour soi. Il en va du bonheur du couple, bien aller ensemble n’est possible que si les deux personnes du couple se sentent bien et vont bien individuellement, chacun de leur côté. S’accorder des temps de pause pour respirer et s’oxygéner est loin d’être égoïste, bien au contraire, ces instants permettent de mieux recharger ses batteries pour mieux pouvoir s’investir dans la vie de couple et dans cette nouvelle vie de famille. 

Pas de proches dans les parages pour vous épauler ? Peut-être pouvez-vous faire appel à une femme de ménage (certaines aides peuvent être reversées par la CAF, sous conditions) ou à une baby-sitter qui vous permettra de souffler.

Afin d’éviter les reproches et de clarifier qui fait quoi, n’hésitez pas à mettre en place des plannings ou des listes de tâches. Certes un peu militaire, ce procédé permettra à chacun de visualiser ce qu’il doit faire et de mieux répartir la charge mentale. Il vous aidera à prendre vos marques et à donner à votre conjoint(e) une idée de la « to do list » qui vous incombe et qui peut jouer au quotidien sur votre niveau de fatigue et de bonne humeur !

Baby clash crise de couple

Depuis la naissance de bébé votre couple va mal et vos efforts pour le préserver ne semblent pas suffisants ? N’hésitez pas à faire appel à une personne extérieure qui pourra vous aider à remettre votre relation sur de bons rails et à surmonter cette épreuve. En France, vous pouvez par exemple consulter un(e) conseiller(e) conjugal(e) dans les Centres de Protection Maternelle et Infantile (PMI) de votre région. Ou encore un psychologue qui pourra vous aider à mieux communiquer et à mettre en place ensemble des actions concrètes pour mieux vivre l’arrivée de bébé et prendre vos marques à deux dans ce nouveau quotidien. 

Si les baby clash sont difficiles à vivre, ils n’aboutissent pas nécessairement à une séparation et peuvent être salutaires pour mettre les choses à plat, ajuster votre fonctionnement au quotidien et commencer votre vie de jeunes parents soudés – et pour longtemps !

(1) Etude Institut Elabe pour Wemom

(2) Dr Bernard Geberowicz, co-auteur du livre le Baby-clash