Comment calmer les nausées matinales pendant la grossesse ?

En début de grossesse, il vous faut souvent composer avec la fatigue, les fringales et des invitées dont vous vous seriez bien passé : les nausées matinales. Qu’elles vous assaillent au pied du lit ou qu’elles se manifestent en pointillé toute la journée, les nausées font partie de ces symptômes de grossesse qui sont toujours désagréables, difficiles à gérer, et qui peuvent gâcher votre bonheur de devenir maman dans quelques mois. Des solutions existent pour vivre au mieux sa grossesse et calmer les nausées et vomissements.

  1. Nausées de grossesse : d’où viennent-elles ?
  2. Quelles solutions pour calmer les nausées matinales ?

Nausées de grossesse : d’où viennent-elles ?

La principale fautive : l’hormone HcG

En début de grossesse, les hormones tournent à plein régime, et en particulier l’hormone chorionique gonadotrophique, que vous connaissez peut-être sous le nom d’hormone HcG. Elle commence à être sécrétée lors de la nidation, et c’est elle qui va faire apparaître une jolie croix sur votre test de grossesse. Son rôle est primordial, puisqu’elle assure le maintien du corps jaune, responsable de la production d’œstrogène et de progestérone pour que ce petit embryon reste bien implanté. 

Son taux double tous les deux à trois jours, jusqu’à la fin du premier trimestre. Elle va ensuite diminuer drastiquement. Mais avant cela, elle va possiblement mener la vie dure aux futures mamans, puisqu’elle est aussi principalement responsable des nausées matinales.

Un phénomène fréquent : près de 80 % des femmes souffrent de nausées pendant leur grossesse. (1)

On parle de nausées matinales, car beaucoup de femmes les ressentent au réveil ou dès le petit-déjeuner, mais cela n’est pas systématique. Elles peuvent aussi apparaître le soir, ou survenir à tout moment de la journée, être déclenchées par une odeur particulière, s’accompagner ou non de vomissements… et vous pouvez aussi faire partie des chanceuses qui ne les connaîtront pas du tout. Chaque grossesse est unique, mais sachez que vous avez plus de risques d’avoir des nausées si vous en avez eu lors de votre précédente grossesse, ou si votre maman en a eu aussi. Et oui, les nausées ont un caractère héréditaire ! 

Ce qu’il faut garder en tête ? Dans la plupart des cas, elles s’estompent d’elles-mêmes au début du deuxième trimestre, quand les taux d’HcG chutent. Il est fréquent de renouer avec les nausées en fin de grossesse, à l’approche de la naissance de bébé. Celles-ci sont dues aux remontées acides et aux soucis de digestion que peuvent connaître les femmes enceintes à ce stade – ce qui est tout à fait normal car ce ventre rond a tendance à comprimer estomac et œsophage !

L’hyperémèse gravidique, une véritable pathologie

Les nausées matinales sont tout à fait normales, et il n’y a pas lieu de s’inquiéter dès lors qu’elles ne vous empêchent pas de vous alimenter, et que vous ne perdez pas de poids. Si elles s’intensifient au point d’impacter vos activités quotidiennes, si vous vomissez de nombreuses fois par jour, si la perte de poids est notable, il convient de consulter un médecin : peut-être souffrez-vous d’hyperémèse gravidique. Cette forme grave de nausées de grossesse est une véritable pathologie qui se manifeste par des nausées et des vomissements violents et incoercibles, à tel point qu’elle nécessite parfois une hospitalisation. 

Rassurez-vous, les nausées matinales n’ont aucun impact sur la santé du fœtus : elles ne sont souvent qu’un mauvais moment à passer et bientôt vous pourrez profiter pleinement de votre grossesse. En attendant de passer ce cap, vous pouvez prendre de nouvelles habitudes au quotidien pour limiter leur survenue et les apaiser.

Quelles solutions pour calmer les nausées matinales ?

Adapter son alimentation

Les nausées sont souvent déclenchées par certains aliments ou certaines odeurs. Évitez de manger des aliments trop gras ou trop sucrés, des plats épicés et privilégiez des plats légers, faciles à digérer, comme les légumes, les fruits, le poisson cuit à la vapeur, les purées… Et cela tombe bien, ce sont justement les aliments dont vous avez besoin pour être en pleine forme pendant votre grossesse, et pour aider le fœtus à bien grandir !

Fractionner ses repas

En cas de nausées, pensez à fractionner vos repas et à manger régulièrement en petites quantités : mieux vaut éviter de rester l’estomac vide. Ainsi, prendre plusieurs petites collations tout au long de la journée plutôt que de faire 3 gros repas peut être une bonne idée. Vous pouvez grignoter régulièrement un biscuit, une biscotte ou du pain grillé à titre préventif ;-) 

Se reposer et éviter le stress

C’est prouvé, la fatigue et le stress augmentent la sensation de nausées et les vomissements. Voilà une bonne raison de vous reposer et de déléguer certaines tâches à la maison.

Par contre évitez de vous allonger tout de suite après avoir mangé, et patientez 30 minutes à une heure avant de vous accorder une sieste pour qu’elle ait un réel effet « anti-nausée » !

La vitamine B6

Prendre de la vitamine B6 serait une très bonne façon de limiter les nausées de grossesse. Si elle est largement prescrite à cet effet dans de nombreux pays, elle l’est encore assez peu en France (2). N’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Tester des remèdes naturels

Certaines plantes, comme le gingembre, sont réputées pour leurs vertus anti-nausées. Vous pouvez le consommer frais, en gélules ou bien en boisson. Nausea Saver, notre tisane anti-nausées de grossesse est une alliée de taille pour vous aider à vous sentir mieux. Sa composition est parfaite pour maman, et sans danger pour bébé : gingembre, verveine, écorces de cacao, écorces d’orange, cardamome, le tout 100 % bio. Elle soulage les nausées et améliore le confort des femmes enceintes : 91 % des futures mamans l’ayant testée ont constaté une amélioration. Vous pouvez en boire 1 à 3 tasses par jour, dès que les nausées surviennent, ou en prévention.

Et si rien ne fonctionne…

Sachez qu’il existe des médicaments – inoffensifs pour bébé - qui peuvent atténuer les nausées et vous aider à mieux les supporter. N’hésitez pas à en parler à votre gynécologue ou votre sage-femme qui pourra vous les prescrire, et vous permettre ainsi de vivre un début de grossesse plus serein !

(1) https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/probl%C3%A8mes-de-sant%C3%A9-de-la-femme/sympt%C3%B4mes-pendant-la-grossesse/naus%C3%A9es-et-vomissements-en-d%C3%A9but-de-grossesse 

(2) https://www.em-consulte.com/article/1395696/place-de-la-vitamine-b6%C2%A0dans-le-traitement-des-nau