Pourquoi prendre 100% probiotiques pendant sa grossesse ?

Les probiotiques, qu’est-ce que c’est ?

Chaque individu abrite des colonies de micro-organismes : microbiote de l’intestin, de la bouche, du vagin, des poumons ou de la peau. Le plus important d’entre eux est le microbiote intestinal avec 100 mille milliards de bactéries appartenant à plus de 200 espèces différentes !

Depuis 2006, les découvertes scientifiques ont prouvé que le microbiote intestinal jouait un rôle majeur sur la santé (système immunitaire, fonctions métaboliques, digestion, santé mentale…), on parle d’ailleurs du ventre comme de notre 2e cerveau. Les probiotiques sont ces bonnes bactéries qui colonisent les intestins et qui sont essentielles pour leur fonctionnement, au même titre que les vitamines et minéraux contenus dans les aliments qui sont indispensables à notre bonne santé.

Dans le ventre de la maman, le tube digestif du bébé est stérile et dans les heures et les jours qui suivent la naissance, il se retrouve colonisé par des milliards de bactéries. C’est au cours des 3 premières années que l’enfant construit son microbiote intestinal, en d’autres termes les bactéries se multiplient et se diversifient. Plus le microbiote est riche (nombre de bactéries) et diversifié (plusieurs espèces), plus il est sain et efficace ! Le développement de la flore intestinale va dépendre de l’alimentation du bébé, mais aussi de la flore de la mère ! Par exemple, nous savons que les selles des bébés allaités par la maman sont plus riches en bifidobactéries, une bonne bactérie qui se loge dans le colon. La prise de probiotiques durant la grossesse et plus spécialement avant l’accouchement va donc avoir une incidence bénéfique sur la flore intestinale de la mère ainsi que sur le développement de la flore intestinale de l’enfant !

Prendre des probiotiques pendant la grossesse, quels bienfaits ?

La prise de probiotiques par la femme pendant la grossesse permet donc de transmettre à l’enfant un capital en bonnes bactéries qui favorisera le développement de son propre microbiote et renforcera ainsi, entre autres, son système immunitaire.

Les probiotiques permettent également de prévenir l’apparition d’allergie chez l’enfant. La prise de probiotiques d'une future maman au cours de la grossesse et après l’accouchement, si elle allaite, limite les risques d’eczéma atopique jusqu’à l’âge de 4 ans. Enjeu de taille l’eczéma pour le bébé puisque l’on sait que l’eczéma est un précurseur d’asthme et d’allergies alimentaires !

La prise de probiotiques pendant la grossesse a également de nombreux bienfaits pour la maman !

Limiter le risque de diabète gestationnel

Le diabète gestationnel correspond au stade où le corps de la femme devient plus résistant à l’insuline, ce qui rend plus difficile l’élimination du glucose en excès dans le sang. Le diabète gestationnel affecte 1 grossesse sur 10 et peut causer toute une série de problèmes de santé à la mère et au nouveau-né. Une étude publiée dans le British Journal of Nutrition a montré qu’un traitement à base de prise de probiotiques pendant la grossesse préviendrait le risque de diabète gestationnel chez 2/3 des femmes enceintes : 6,5 % des femmes enceintes qui ont pris le placebo ont contracté un diabète gestationnel, contre 2,1 % des futures mères qui ont pris le probiotique, soit 68 % de femmes en moins. Pourquoi ? La supplémentation en probiotiques chez les femmes atteintes de diabète gestationnel permet de réduire considérablement la résistance à l’insuline.

De manière générale, la prise de probiotiques pendant la grossesse améliore le contrôle du taux de sucre dans le sang. Selon une étude norvégienne publiée dans la revue médicale BMJ Open, qui a suivi 70 149 femmes en bonne santé entre 1999 et 2008 dont 37050 qui donnaient naissance à leur premier enfant, les femmes ayant pris des probiotiques durant la grossesse ont une meilleure tolérance au glucose et ont un meilleur contrôle de leur glycémie.

Eviter les troubles digestifs pendant la grossesse

De nombreuses femmes enceintes sont concernées par des troubles digestifs et du transit pendant la grossesse. Les probiotiques permettent aux intestins de mieux fonctionner et de limiter ces soucis, source de fatigue pour la future maman. Il est bien sûr conseillé d’apporter à votre corps une alimentation riche et variée afin de prévenir ces désagréments, mais on sait qu’il n’est pas toujours facile d’apporter à votre corps des aliments parfaitement sains, c’est pourquoi ce traitement probiotique va permettre de réguler votre flore intestinale pour vous sentir mieux.

Perdre du poids après accouchement

Selon une récente étude menée par des chercheurs finlandais, la prise de probiotiques durant la grossesse permet de favoriser la perte de poids et réduire le risque d’obésité après l’accouchement. Pour évaluer le rôle des probiotiques sur la perte de poids post-natale, les auteurs ont suivi 256 femmes enceintes à partir du premier trimestre de leur grossesse et jusqu’à six mois après leur accouchement. Elles ont reçu soit des suppléments de probiotiques associés à des conseils alimentaires, soit uniquement des conseils alimentaires, soit un placebo. À la fin de l’étude, leur tour de taille ainsi que leur taux graisse corporelle ont été mesurés. Résultat : les femmes ayant bénéficié d’une cure de probiotiques et de conseils diététiques étaient seulement 26,2 % à avoir un tour de taille supérieur à 80 centimètres et leur taux de graisse avait fondu significativement, contre 48,5 % pour celles ayant reçu uniquement des conseils et 51,7 % pour celles ayant reçu un placebo.

Si vous souhaitez d’autres conseils pour vous aider à retrouver votre silhouette d’avant grossesse, retrouvez notre article sur comment prendre soin de soi après l’accouchement.

Il y a 3 critères qui déterminent la qualité d'une cure de probiotiques :

Le nombre de souches, c'est à dire le nombre d'espèces de bactéries. Plus le nombre est important, plus ils contribuent à la richesse et à l’équilibre du microbiote.

Le nombre d'UFC (unités formant colonies) : c'est à dire la concentration en micro-organismes vivant dans une gélule pour assurer qu'un grand nombre de bactéries arrivent dans notre intestin. 

• La fraîcheur : les probiotiques sont des micro-organismes très fragiles. Toute la chaîne de production et de conservation doit être minutieuse pour conserver ces bonnes bactéries. 

Nous vous invitons à commencer ces compléments dès le début de la grossesse et de renouveler cette cure autant de fois que vous le souhaitez. Si vous ne souhaitez faire que 1 ou 2 mois, vous pouvez notamment commencer pendant votre 8e mois de grossesse. Sachez que même après l’arrivée de bébé, vous pouvez continuer ces probiotiques. Cela peut notamment aider votre flore intestinale à se refaire lors d’un traitement antibiotique par exemple. Au-delà de ça, vous pouvez simplement les consommer tous les jours, en plus des aliments et vitamines que vous apportez déjà à votre organisme, celui-ci ne s’en portera que mieux !