Comment annoncer sa grossesse à son aîné ?

De toutes les annonces de grossesse, celle faite à votre aîné prend une saveur toute particulière : l’heureuse nouvelle va bouleverser son quotidien. Dans quelques mois, la famille va s’agrandir et il deviendra grand frère ou grande sœur, un rôle que la plupart des enfants attendent avec impatience et prennent très au sérieux ! Pour faire de ce moment un souvenir inoubliable, reste à choisir le timing idéal et trouver la bonne façon de partager l’heureux événement à venir. Voici quelques idées pour réussir votre annonce de grossesse à votre aîné et le préparer au mieux à l’arrivée du bébé.

  1. Quand annoncer sa grossesse à son aîné ?
  2. Comment annoncer l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur ?
  3. Et s’il n’est pas ravi d’avoir un petit frère ?

Quand annoncer sa grossesse à son aîné ?

Il est plutôt conseillé, de ne pas l’annoncer trop tôt, même si vous en mourrez d’envie : au premier trimestre, le risque de fausse couche est important et même si vous avez déjà fait l’annonce de grossesse au futur papa, mieux vaut épargner les aînés en cas de problème. Bien sûr ce choix est propre à chacun et si vous souhaitez annoncer la bonne nouvelle relativement tôt, cela reste possible. Le moment idéal pour partager la bonne nouvelle avec votre enfant peut être, par exemple après l’échographie du T1 : vous avez alors l’assurance que votre grossesse est sur de bons rails et que tout se déroule correctement. 

Si d’autres personnes de votre entourage sont au courant, prenez garde à ce qu’elles ne vendent pas la mèche par mégarde : votre enfant pourrait se sentir trahi et mis à l’écart.

Annoncer la nouvelle en famille, avec le futur papa, pendant un moment calme et serein est essentiel pour faciliter l’acceptation du bébé à venir et impliquer votre enfant dans cette nouvelle vie qui se prépare !annoncer sa grossesse à son aîné

Les enfants sont très intuitifs, et si vous avez l’impression qu’il se doute de quelque chose, s’il semble se poser des questions ou avoir changé de comportement depuis que vous avez appris votre grossesse, alors n’hésitez pas à lui annoncer la bonne nouvelle plus tôt que prévu pour le rassurer et ne pas l’exclure de la vie familiale.

Comment annoncer l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur ?

Tout dépend en fait de l’âge de votre aîné(e). S’il est encore très jeune, mieux vaut lui annoncer de façon très simple. S’il est un peu plus âgé, vous pourrez vous permettre une annonce plus originale, ou même carrément ludique !

Annoncer une grossesse à un jeune enfant

Si votre « grand » est encore petit, il y a de bonnes chances pour que le concept de futur bébé ne lui évoque pas grand-chose. A fortiori si votre ventre de future maman est encore tout plat. Lui montrer une photo de votre échographie n’est pas forcément une bonne idée : l’image sera complètement abstraite pour lui, voire même un peu terrifiante. Réunissez-vous avec le papa et choisissez des mots simples : il y a un bébé dans le ventre de maman et une petite sœur ou un petit frère arrivera dans quelques temps. Évitez d’en faire trop et de donner trop d’explications au risque de créer des angoisses. Ne mentionnez pas non plus votre séjour à la maternité : vous aurez tout le temps de le préparer ensuite tranquillement à la venue de son frère ou sa sœur, et de lui expliquer les changements qui vont en découler.

Un petit enfant n’a pas la même notion du temps que vous. Un bébé dans 6 mois ? Cela ne lui évoque rien et six mois représentent une éternité pour lui. Mieux vaut lui expliquer d’emblée que vous n’allez pas arriver demain avec un nouveau bébé à la maison, et lui donner une indication de temps : par exemple, bébé sera là aux alentours de Noël, ta petite sœur va naître après les vacances d’été…Vous pourrez toujours sortir les calendriers et les dodos à cocher une fois votre grossesse un peu plus avancée. 

Idées d’annonce si les frères et sœurs sont plus grands

Si vos aînés sont un peu plus grands, vous pourrez alors envisager une annonce de grossesse plus originale. Pourquoi pas de façon ludique ? Si votre enfant sait lire, un tee-shirt personnalisé « Futur grand frère » ou « future grande sœur » fera son effet ! Tout comme une carte à gratter, un rébus, un puzzle à reconstituer ou encore un ballon gonflé à l’hélium qui s’échappe du colis quand on l’ouvre pour révéler votre petit secret. 

Vous pouvez également prévoir un petit cadeau pour marquer l’annonce : un livre adapté à son âge et à la situation (comme « Tchoupi a une petite sœur »), un bijou, par exemple un bracelet ou un médaillon marqué « future grande sœur », des biscuits personnalisés pour faire passer le message en douceur…

Vers 7 ans, un enfant est en mesure de reconnaître un bébé sur une échographie. Vous pourrez donc lui montrer vos clichés et les premières photos de son petit frère ou de sa petite sœur pour appuyer votre annonce de grossesse.

Dans tous les cas pensez à immortaliser ce moment avec des photos et des vidéos que vous aurez plaisir à revoir ensuite en famille !

annoncer sa grossesse à son aîné

Et s’il n’est pas ravi d’avoir un petit frère ?

Vous imaginiez des cris de joie et de bonheur et votre grand semble bouder en apprenant la nouvelle… ou bien il s’est montré carrément indifférent en vous écoutant à peine ? N’insistez pas et donnez-lui le droit d’être déçu ou peu enthousiaste : après tout, ce bébé qui arrive va redistribuer les cartes dans la famille. Il devra partager ses parents, ses jouets, il ne sera plus le centre de l’attention comme avant… un choc qui se révèle parfois assez dur à encaisser pour un petit de 2, 3 ou 4 ans.

Donnez-lui un peu de temps : vous avez encore quelques mois devant vous pour l’impliquer dans les préparatifs, l’aider à mieux comprendre et accepter les changements que la naissance va entraîner et lui montrer à quel point l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur va être géniale !